Walmart surprend au quatrième trimestre, l'action bondit

Publié le 19/02/2019 à 10:28

Walmart surprend au quatrième trimestre, l'action bondit

Publié le 19/02/2019 à 10:28

Par AFP
La façade d'un magasin Walmart.

(Photo: 123rf.com)

Walmart a annoncé mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, clôturant sur une note positive l'année 2018 au cours de laquelle le géant de la distribution a massivement investi pour réduire le temps de livraison des courses afin de mieux concurrencer Amazon.

Le bénéfice net a bondi de 69,5% à 3,7 milliards de dollars lors des trois mois achevés le 31 janvier, quatrième trimestre de son exercice 2018/19, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté - référence en Amérique du Nord - de 1,41 dollar, alors que les analystes financiers misaient en moyenne sur 1,33 dollar. 

Tiré par les consommateurs américains, le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 1,4% à 138,8 milliards de dollars, supérieur aux 138,65 milliards attendus.

Pour l'ensemble de l'exercice, le numéro un mondial de la distribution, qui compte plus de 11 300 supermarchés à travers le monde, a dégagé un bénéfice net de 6,7 milliards de dollars (-32,3% sur un an) pour des revenus de 514,4 milliards (en hausse de 2,8%). 

À Wall Street, le titre progressait de 3,8%, ou de 3,83$US à 103,82$US vers 10h30, les investisseurs étant soulagés de voir que Walmart n'avait pas souffert de la chute aux États-Unis en décembre des ventes de détail à leur niveau le plus bas depuis 2009.

Le groupe, un des baromètres de l'état de la consommation américaine, a enregistré une hausse de 4,2% de ses ventes en nombre de magasins comparables lors des trois derniers mois. C'est davantage que la hausse de 3,2% attendue par les marchés. 

Les recettes générées dans le commerce en ligne ont pour leur part flambé de 43%, signe que les investissements effectués récemment portent leurs fruits.

Walmart propose aux consommateurs d'effectuer leurs achats en ligne et de les récupérer dans un point de ramassage près de chez eux ou directement au magasin.

L'enseigne s'est aussi alliée au constructeur automobile Ford pour tester des livraisons de courses par des véhicules autonomes et conduit également un projet pilote avec la startup Udelv portant sur des livraisons de produits frais par des utilitaires et fourgonnettes autonomes.

Sur le même sujet

Titres en action: Imperial Brands, Walmart, Uber, McDonald's

Mis à jour le 19/05/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: les entreprises ont peur des poursuites pénales

05/05/2020 | AFP

La famille d'un employé de Walmart décédé le 25 mars poursuit la multinationale pour négligence.

À la une

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».