Vingt titres canadiens pour «trumper» son portefeuille


Édition du 03 Décembre 2016

Vingt titres canadiens pour «trumper» son portefeuille


Édition du 03 Décembre 2016

Par Dominique Beauchamp

[Photo : Shutterstock]

Le stratège de RBC Marchés des Capitaux, Matthew Barasch, s'est penché sur l'ingrate tâche de bâtir un portefeuille diversifié de titres canadiens susceptibles de profiter des effets des politiques les plus constructives du président élu, sans trop souffrir de ses propositions plus défavorables. Ingrate, parce que Donald Trump entretient le flou sur plusieurs politiques en même temps qu'il adoucit certaines de ses positions, prévient-il. Le tri met l'accent sur les sociétés bien implantées aux États-Unis, celles qui bénéficieront des mesures de relance et enfin celles pour qui une hausse des taux est favorable. Dans l'énergie, il faut soupeser la possibilité que le pétrole canadien acheminé aux États-Unis gonfle les prix que les producteurs canadiens pourront obtenir et l'effet inverse d'un rebond de la production locale. En finance, la Banque TD, les assureurs Sun Life et Manuvie, le fournisseur de services immobiliers First Service et le holding Onex ont été retenus. En consommation, RBC a arrêté son choix sur Alimentation Couche-Tard, Magna, Thomson Reuters et New Flyer. Les industrielles Stantec, Waste Connections, Canadien National et Stella-Jones sont bien placées pour la présidence de Trump, tandis que Shopify et Groupe CGI sont les sélections en technologie. Franco-Nevada est l'unique choix dans l'or, Norbord, dans les matériaux.

RBC choisit 20 bénéficiaires potentiels dans sept secteurs

Finance

- Banque TD

- Sun Life

- Manuvie

- First Service

- Onex

Énergie

- Cenovus

- L'Impériale

- Precision Drilling

- TransCanda

Industrie

- Stantec

- Waste Connections

- Canadien National

- Stella-Jones

- Shopify

- Groupe CGI

Or

- Franco

- Nevada

Matériaux

- Norbord

Source : RBC Marchés des Capitaux

À la une

Cinq conseils pour améliorer ses chances de financement

Édition du 18 Janvier 2023 | Karl Rettino-Parazelli

FINANCEMENT. Comment maximiser ses chances d'obtenir un prêt désiré?

Arrêtez de vous sous-évaluer comme entrepreneur!

BLOGUE INVITÉ. Attention, vendre à bas prix comporte des risques et des effets pervers.

La taxe de 2% sur les rachats d'actions des sociétés rapporterait 3 G$ en cinq ans

Le gouvernement souhaite inciter les entreprises à plutôt réinvestir leurs bénéfices dans leurs activités.