Velan voit ses profits et revenus fléchir au 2e trimestre

Publié le 13/10/2016 à 15:32

Velan voit ses profits et revenus fléchir au 2e trimestre

Publié le 13/10/2016 à 15:32

Par La Presse Canadienne

Le fabricant de robinetterie industrielle Velan (Tor., VLN) a vu ses profits et revenus fléchir au deuxième trimestre en raison d'un ralentissement des conditions de marché ainsi qu'une variété de problèmes d'exécution.

La société montréalaise a fait état jeudi d'une baisse de 57% de son bénéfice net, qui s'est établi à 2 millions $, ou 10 cents par action.

De son côté, le chiffre d'affaires a été de 71,1 millions $, en baisse de 36,3%, ce qui est notamment attribuable à un ralentissement des nouveaux contrats, à des délais de livraison sur certaines commandes de projets d'envergure dus à des problèmes liés à des clients ainsi qu'à d'autres défis rencontrés au sein de la chaîne d'approvisionnement.

Les nouveaux contrats ont atteint 77,4 millions $ au plus récent trimestre, en hausse de 8,3%, ce qui s'explique principalement par une augmentation des activités de la filiale française de Velan.

Le président de l'entreprise, Yves Leduc, a dit avoir constaté une diminution des nouvelles affaires en Amérique du Nord, ajoutant que des clients avaient reporté leurs livraisons. De plus, la complexité de certains projets d'envergure a entraîné des retards au sein de la chaîne d'approvisionnement, a-t-il précisé, par voie de communiqué. 

Malgré la baisse des profits et du chiffre d'affaires, Velan a souligné une amélioration de 3,1 points de pourcentage de sa marge brute, qui a été de 27% au deuxième trimestre terminé le 31 août.

Fondée en 1950, l'entreprise compte plus de 1900 employés et exploite 14 usines dans 10 pays.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.

La Bourse sur une perspective de 100 ans

11/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les leaders d’aujourd’hui ne seront pas nécessairement les leaders de demain.