Une poussée inflationniste relancera l'or, prévoit BlackRock

Publié le 09/10/2012 à 10:18, mis à jour le 09/10/2012 à 10:30

Une poussée inflationniste relancera l'or, prévoit BlackRock

Publié le 09/10/2012 à 10:18, mis à jour le 09/10/2012 à 10:30

Par AFP

Le prix de l'or devrait rebondir dans les prochains mois, prédit le gestionnaire de fonds BlackRock. Photo: Bloomberg

BlackRock, premier gestionnaire d'actifs du monde, mise sur une poursuite de la hausse de l'once d'or pour les mois à venir, convaincu que le métal jaune servira de valeur refuge sur fond de reprise de l'inflation mondiale.


Après avoir marqué le pas fin septembre, le cours de l'or s'est hissé jeudi à 1 796,10$US, un sommet depuis près de onze mois.


«Nous sommes fondamentalement convaincus que l'or est entré dans une nouvelle phase», a expliqué la responsable de la gestion des portefeuilles de BlackRock à Londres, Catherine Raw, lors d'un point de presse organisé à Paris.


«Nous misons sur une hausse car nous estimons que nous sommes entrés dans une période inflationniste», a-t-elle poursuivi précisant que cette hausse devrait durer «plus de six mois».


Le métal jaune devrait rester «attractif pour tous les investisseurs, les banques centrales, comme les particuliers», a-t-elle insisté.



image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

L'offre de Barrick Gold est refusée à l'unanimité par Newmont

04/03/2019 | AFP

La demande en mariage du groupe canadien « n’est pas dans le meilleur intérêt des actionnaires».

Deux vents de face pour les producteurs d'or

11/02/2019 | François Normand

Les capitaux-risqueurs ont délaissé le secteur des métaux précieux tant au Canada qu’aux États-Unis. Voici pourquoi.

À la une

L'accès à la propriété: la quadrature du cercle

19/03/2019 | Daniel Germain

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa introduit un nouveau programme d’aide pour les premiers acheteurs et améliore le RAP.

Budget fédéral: des indices sur les thèmes de la campagne électorale

Sans surprise, le déficit atteint 14,9G$ pour l'année financière qui se termine et grimpera à 19,8G$ en 2019-2020.

Budget fédéral: l'aide au journalisme se concrétise

BUDGET FÉDÉRAL. La principale mesure demeure le crédit d’impôt de 25 % sur les coûts de la main-d’œuvre.