Un analyste voit d'importantes pertes à La Presse

Publié le 07/08/2018 à 16:26

Un analyste voit d'importantes pertes à La Presse

Publié le 07/08/2018 à 16:26

Pour ses derniers trois mois dans le giron de Power Corp., La Presse a enregistré des pertes se situant entre 12 et 16 M$, selon l'estimation d'un analyste de Marchés mondiaux CIBC.

"(Le poste) Autres filiales, qui inclut aussi Power Energy, a généré une perte de 26 M$ ce trimestre. Nous postulons que cette perte descend à entre 10 et 14 M$ sur une base trimestrielle, à la suite de la transaction qui implique La Presse", écrit Paul Holden.

À la mi-juillet, La Presse a officiellement été détachée de Power Corp. pour devenir un organisme sans but lucratif. La nouvelle entité entend notamment faire appel aux gouvernements et aux dons du public pour pouvoir maintenir ses activités à leur niveau actuel. Power Corp. s'est engagée à verser 50 M$ à la nouvelle société et à assumer les passifs actuels des régimes de retraite.

Dans une note publiée au mois de mai, peu de temps après l'annonce de l'opération (et qui était jusqu'à maintenant passée sous le radar), l'analyste de la CIBC évaluait que sur une base annuelle La Presse générait des pertes de 30 M$ à 50 M$.

"Les pertes d'opération des autres filiales, qui incluent La Presse, Power Energy et un autre petit investissement, ont totalisé 82 M$ l'an dernier (2017) et 32 M$ ce trimestre. Les pertes à La Presse ne sont pas segmentées. Nous croyons qu'une estimation raisonnable est de 30 à 50 M$ par année", écrivait-il.

La haute direction de La Presse n'a pas souhaité commenter les chiffres de l'analyste.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

 

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.