Trois titres à surveiller (18 fév.)

Publié le 18/02/2010 à 10:12

Trois titres à surveiller (18 fév.)

Publié le 18/02/2010 à 10:12

Par lesaffaires.com

Que faire avec les titres d’Atrium Innovations, Groupe ADF, Groupe Canam et Stella Jones ? Notre équipe de journalistes vous présente quotidiennement les opinions des analystes sur certains titres à surveiller.

Atrium Innovations (Tor., ATB)

Les résultats et les perspectives fournies ces dernières semaines par des fabricants et des détaillants américains de suppléments nutritionnels témoignent de la santé de l’industrie et sont de bon augure pour Atrium Innovations, qui publiera ses résultats annuels le 24 février.

Les analystes prévoient une hausse de 17,6 % du bénéfice par action à 0,40 $ américains, pour le quatrième trimestre clos le 31 décembre 2009.

Hughes Bourgeois, analyste chez Financière Banque Nationale, juge que le titre d’Atrium ne mérite pas de se négocier à une évaluation inférieure de 29 % par rapport aux sociétés américaines de la même industrie telles que NBTY, Nussana et Perrigo. Il place donc le titre d’Atrium parmi ses titres favoris et le voit grimper de 32 % à 21 $, d’ici un an, soit un multiple de 10,5 fois le bénéfice de 1,81 $ US qu’il prévoit en 2010. D.B.

Groupe ADF (Tor., DRX) et Groupe Canam (Tor., CAM)

Mieux vaut éviter les sociétés dépendantes de la construction commerciale américaine, croit Benoit Caron, analyste à la Financière Banque Nationale. Vu le nombre élevé de locaux inoccupés (bureaux, usines, commerces, etc.), les conditions économiques devront s’améliorer sérieusement avant que ne reprenne la construction non résidentielle, écrit-il.

Il décote ainsi quatre titres canadiens : le Groupe ADF, le Groupe Canam, le fonds de revenu IBI et Stantec. Sa cible d’un an sur le Groupe ADF passe de 3,75 $ à 2,75 $ et celle sur le Groupe Canam, de 9,50 $ à 8,00 $. Quant au fonds de revenu IBI et à Stantec, M. Caron les voit à 17,50 $ et 30,00 $ dans un an, respectivement. M-C.M.

Stella-Jones (SJ)

Le fabricant québécois de produits industriels en bois traité sous pression Stella-Jones a dévoilé des résultats préliminaires du quatrième trimestre en-deçà des attentes des analystes, en raison de la faiblesse de la demande pour les liens de voies ferrées en Amérique du Nord.

L’analyste Hugues Bourgeois, de la Financière Banque Nationale, note toutefois que l’acquisition récente de Tangent Rail est plus attrayante que prévu, les marges bénéficiaires de l’entreprise et le multiple payé pour en faire l’acquisition ayant été revus à l’avantage de Stella-Jones. J.-F.C.

À la une

Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour à 18:49 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gains du S&P 500 en 2024 restent fragiles

03/05/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Plus de la moitié du gain du S&P 500 lors des quatre premiers mois de 2024 est attribuable à... Nvidia.

Bourse: les gagnants et les perdants du 21 mai

Mis à jour à 18:51 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.