Trois titres à surveiller : Dorel, Reitmans et Technologies Miranda

Publié le 09/08/2010 à 06:48, mis à jour le 09/08/2010 à 06:49

Trois titres à surveiller : Dorel, Reitmans et Technologies Miranda

Publié le 09/08/2010 à 06:48, mis à jour le 09/08/2010 à 06:49

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

Que faire avec les titres de Industries Dorel, Reitmans et Technologies Miranda ? Notre équipe de journalistes vous présente quotidiennement les opinions des analystes sur certains titres à surveiller.

Industries Dorel (Tor., DII.B)

Dorel a agréablement surpris à son deuxième trimestre, avec des ventes en hausse de plus de 10 % et un bénéfice net de 1,05 $ par action. Les analystes s’inquiètent toutefois des vents contraires que risque de rencontrer le fabricant de vélos et de produits pour enfants. Anthony Zicha, chez Scotia Capitaux, mentionne une augmentation du prix des matières premières, des frais d’expédition plus élevés et de possibles problèmes avec la main-d’œuvre chinoise. Il modère donc la bonification de sa cible, qui passe de 41,00 à 42,50 $. Pour sa part, Hugues Bourgeois, analyste à la Financière Banque Nationale, garde la sienne inchangée à 41,50 $. M.-C.M.

Reitmans (Tor., RET)

Une récente rencontre avec la direction de la chaîne de boutiques de vêtements a convaincu John D. Morris de BMO Marchés des capitaux de relever son prix cible de 22 à 23 $. L’analyste est confiant que la compagnie conservera sa position dominante dans son marché et qu’elle continuera de profiter de la robustesse de l’économie canadienne. Il conserve sa cote de « surperformance ». Deux autres analystes recensés par Bloomberg recommandent d’acheter le titre. Le prix cible moyen des trois spécialistes se chiffre à 22,33 $. M.L.

Technologies Miranda, (Tor., MT)

La marge bénéficiaire brute de Miranda et son bénéfice net ont dépassé les attentes des analystes au deuxième trimestre. Cette bonne surprise est due à une amélioration de 270 points de base de la marge bénéficiaire brute, à des crédits d’impôts extraordinaires liés à la recherche-développement et à des gains de change, souligne Gus Papageorgiou, analyste chez Scotia Capitaux. « Nous demeurons toutefois neutre sur le titre parce que nous croyons que d’autres titres sous notre couverture offrent un meilleur potentiel d’appréciation », écrit-il en faisant passer sa cible de 5,10 à 5, 75 $. Plus optimiste, Chris Umiastowski, chez TD Newcrest, établit la sienne à 7,50 $, une hausse de 0,50 $. « L’entreprise semble avoir un meilleur élan aux États-Unis et elle est plus optimiste quant à la croissance des commandes dans la deuxième moitié d’année », explique-t-il. M.-C.M.

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.