Trois titres à surveiller : Couche-Tard, Shaw et Potash

Publié le 12/04/2010 à 18:16

Trois titres à surveiller : Couche-Tard, Shaw et Potash

Publié le 12/04/2010 à 18:16

Par lesaffaires.com

Photo: Lesaffaires.com

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Shaw Communications et Potash ? Notre équipe de journalistes vous présente quotidiennement les opinions des analystes sur certains titres à surveiller.

Alimentation Couche-Tard (Tor., ATD.B)

L’offre d’achat hostile de 1,9 G$ US d’Alimentation Couche-Tard sur la chaîne américaine Casey’s est bien perçue par les analystes. James Durran, de la Financière Banque Nationale, souligne que le réseau de dépanneurs de Casey’s ne recoupe pas géographiquement celui de l’entreprise québécoise. De plus, Casey’s est peu endettée et génère un flux régulier de liquidités. M. Durran prévient les actionnaires de Casey’s : s’ils demandent trop cher pour l’entreprise, Couche-Tard se retirera de la transaction en raison de sa discipline financière et du fait qu’il existe pour elle d’autres occasions d’achat intéressantes. J.-F.C.

Shaw Communications (Tor., SJR.B)

Les analystes restent fidèles au deuxième câblodistributeur au pays car il a maintes fois démontré sa capacité à investir ses capitaux à bon escient. Toutefois, son titre étant déjà plus chèrement évalué que ses semblables en Bourse, il aura du mal à s’apprécier en raison de l’incertitude entourant l’achat des canaux spécialisés de CanWest Global et le lancement à la fin de 2011 de son propre service sans-fil, dit Vince Valentini, de TD Newcrest. Treize analystes recommandent de conserver le titre et leurs cours-cible moyen d’un an est de 22,26 $. Quatre recommandent toujours son achat ; leurs cours-cible d’un an varient de 22,50 à 24 $.D.B.

Les fabricants d’engrais Potash (Tor., POT) et Agrium (Tor., AGU)

Les prix commencent à montrer doucement dans le secteur des engrais, mais pas encore assez pour enthousiasmer John Redstone, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins. Par exemple, l’acide phosphorique a touché 700 $US la tonne au premier trimestre de 2010 (comparativement à un bas de 300 $US la tonne en 2009) et la potasse 410 $US, alors que des contrats avaient été signés à 315 $US en janvier 2009 pour cet engrais. Avant de hausser ses cours cible sur Potash (Tor., POT) et Agrium (Tor., AGU), M. Restone aimerait constater une hausse du prix des céréales, le blé et le maïs en tête. Conséquemment, il maintient sa recommandation à « conserver » pour les deux titres; sa cible pour Potash demeure à 127,35 $ et celle sur Agrium à 70,00 $. M.-C.M.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

04/06/2020 | François Normand

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.