Trois titres à surveiller : BCE, BTB REIT et George Weston

Publié le 31/08/2010 à 06:32, mis à jour le 31/08/2010 à 06:32

Trois titres à surveiller : BCE, BTB REIT et George Weston

Publié le 31/08/2010 à 06:32, mis à jour le 31/08/2010 à 06:32

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

Que faire avec les titres de BCE, BTB REIT et George Weston ? Notre équipe de journalistes vous présente quotidiennement les opinions des analystes sur certains titres à surveiller.


BCE (Tor., BCE)


Depuis trois mois, le titre de BCE a bondi de plus de 8% comparativement à un gain d’un peu plus de 1 % pour le S&P/TSX. Cette appréciation s’explique par l’intérêt des investisseurs pour les entreprises qui offrent un bon rendement de dividende, selon Greg MacDonald, analyste de Banque Nationale Financière. Résultat : le potentiel de croissance de l’action de BCE est limité à 2% selon M. MacDonald qui a un cours-cible de 34$ sur le titre. L’action de BCE sera plus fragile à la forte concurrence dans le secteur des télécommunications, prévient-il. Même si le rendement du dividende de BCE à 5,5% est attirant, d’autres entreprises du secteur offrent un rendement plus intéressant, conclut M. MacDonald qui ne nomme pas les entreprises en question. Des 20 analystes interrogés par Bloomberg, 8 suggèrent d’acheter le titre, 11 de le garder et 1 de le vendre. Leur cours-cible s’établit à 33,33$, soit une variation presque nulle d’ici un an. S.R.


BTB REIT (Bourse de croissance, BTB.UN)


Le fonds immobilier a souffert d'une baisse du taux d'occupation de ses immeubles et d'une hausse de ses dépenses d'exploitation, au deuxième trimestre. Toutefois, la location d'espaces à la Banque de Montréal et à Pharmaprix, ainsi que l'achat des immeubles appartenant à Cagim à Québec, améliorent ses perspectives pour 2011, dit Heather Kirk, de la Banque Nationale Financière. Par contre, le fonds devra émettre des unités pour rembourser la marge de crédit de 22,8 millions contractée pour l'achat de Cagim, ce qui diluera les actionnaires existants en diminuant les futurs bénéfices par unité. En conséquence, Mme Kirk croit que son titre aura du mal à franchir le cap de 0,75 $. D.B.


George Weston (Tor., WN)


En acquérant le fabricant américain de muffins, beignes et biscuits surgelés Keystone Bakery, la société de portefeuille de la famille Weston est prête à réinvestir une partie de son encaisse de 5 milliards de dollars, dit Jim Durran, de la Banque Nationale Financière. La transaction de 185 millions de dollars est mineure, mais stratégique car elle donnera à George Weston plus de pouvoir de négociation auprès des épiciers, explique Patricia Baker, de Scotia Capital. D.B.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les télécoms ont des pratiques de vente inacceptables dit le CRTC

L’enquête a porté sur les pratiques de vente de 12 fournisseurs canadiens de services sans-fil et internet.

5G: pas de retard malgré l'exclusion de Huawei, dit Bell

Le chiffre d'affaires de la société montréalaise a augmenté de trois pour cent à 6,22 milliards $.

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.