Trois titres à surveiller : Banque TD, Genworth et Nokia

Publié le 20/04/2010 à 08:09

Trois titres à surveiller : Banque TD, Genworth et Nokia

Publié le 20/04/2010 à 08:09

Par lesaffaires.com

Photo: Bloomberg

Que faire avec les titres de la Banque TD, Genworth et Nokia ? Notre équipe de journalistes vous présente quotidiennement les opinions des analystes sur certains titres à surveiller.

Banque TD (Tor., TD)

La banque TD a fait l’acquisition de trois banques floridiennes en difficulté, ajoutant ainsi 39 succursales à son réseau dans cet État. La transaction est vue positivement par les analystes, qui ne modifient cependant pas leurs estimés. Selon John Reucassel, analyste chez BMO Marché des capitaux, cette transaction cadre bien avec la stratégie de la Banque TD. « Toutefois, les préoccupations quant à la qualité des prêts américains ont peu de chance de disparaître malgré la participation de la Federal Deposit Insurance Company », nuance-t-il. Reste que cette implication de la FDIC limite les risques de la TD à 575 M$ dans le cas peu probable où tous les prêts des trois banques tombaient à zéro, souligne Michael Goldberg, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins. M.-C.M.

Genworth MI Canada (Tor., MIC)

L’assureur hypothécaire Genworth présentera les résultats de son premier trimestre 2010 le 29 avril. Phil Hardie, analyste chez Scotia Capitaux, s’attend à un bénéfice par action de 0.69 $. M. Hardie justifie son optimisme sur le titre par l’amélioration des pertes sur prêts, la vigueur du marché hypothécaire et la sous-évaluation de Genworth. « Un profil de risque-rendement positif avec une évaluation très raisonnable », résume-t-il. Dans son plus récent commentaire, l’analyste maintient sa recommandation de « performance supérieure au secteur » ainsi que sa cible un an de 32 $. M.-C.M.

Nokia (NY, NOK)

Le géant de la téléphonie finlandais Nokia doit rapporter ses résultats trimestriels le 22 avril. L’analyste Gus Papageorgiou, de Scotia Capital, prévoit une rentabilité en baisse par rapport au dernier trimestre, mais en hausse par rapport au premier trimestre 2009. Aucun élément catalyseur n’est attendu sur le titre prochainement, souligne M. Papageorgiou. En outre, «l’évaluation n’est pas terriblement attrayante», selon lui. Il recommande de conserver le titre avec une cible de 18$ US. J.-F.C

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.