Trois titres à surveiller : Apple, Groupe Opmedic et Shoppers Drug Mart

Publié le 14/07/2010 à 06:42

Trois titres à surveiller : Apple, Groupe Opmedic et Shoppers Drug Mart

Publié le 14/07/2010 à 06:42

Par lesaffaires.com

Photo : lesaffaires.com

Que faire avec les titres d’Apple, de Groupe Opmedic et de Shoppers Drug Mart? Notre équipe de journalistes vous présente quotidiennement les opinions des analystes sur certains titres à surveiller.

PLUS : Notre section de titres à surveiller

Apple (Nasdaq, AAPL)

La mauvaise presse entourant les problèmes de signaux des nouveaux IPhone 4G n’empêchera pas Apple de dévoiler une hausse de 56 % de ses revenus à un niveau record de 15,2 milliards américains et un bond de 68 % de son bénéfice à 3,37 $ US par action, au troisième trimestre clos le 30 juin, prévoit Gus Papageorgiou, de Scotia Capitaux. Apple présentera ses résultats, le 20 juillet. Le succès retentissant des tablettes Ipad, les bonnes ventes d’ordinateurs Mac et le cycle de remplacement des IPhone alimenteront plusieurs trimestres de croissance élevée pour Apple, dit l’analyste. À son cours actuel, l’action d’Apple est attrayante puisque l’évaluation du titre par rapport aux bénéfices prévus dans 12 mois est de 11 % inférieure à son évaluation moyenne des quatre dernières années. S.R.

 

Groupe Opmedic (Tor., OMG)

L’entrée en vigueur le 5 août de la loi 26, qui offrira aux couples québécois des services gratuits de procréation assistée, incite Steven Li, d’Industrielle-Alliance Valeurs mobilières à augmenter de 16,3 % ses prévisions de revenus à 16,4 millions de dollars pour le Groupe Opmedic, en 2011. Il fait aussi passer ses prévisions de bénéfices de 0,13 à 0,20 $ par action, pour 2011. L’an dernier, la clinique privée Opmedic a réalisé plus de 80 % de ses revenus totaux des traitements de fertilité. Les services de fertilité de sa filiale Procrea incluent les services de cryoconservation et de cytogénétique qui ne bénéficieront pas du programme gouvernemental. D.B.

 

Shoppers Drug Mart (Tor., SC)

Maintenant que l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique ont dévoilé leur réforme des prix des médicaments génériques, le titre du principal pharmacien au pays pourrait reprendre de l’altitude, après avoir chuté 26 % depuis 12 mois, espèrent Jim Durran, de la Financière Banque Nationale, Patricia Baker, de Scotia Capitaux et Vishal Shreedhar, d’UBS. Les trois analystes voient le titre de Shoppers regagner de 11 à 33 % de sa valeur, d’ici 12 à 18 mois. La date du 22 juillet sera toutefois cruciale pour son titre en Bourse. À cette date, Shoppers divulguera l’impact de la réforme ontarienne plus sévère sur sa rentabilité future et sa stratégie pour s’y adapter. Keith Howlett, de Valeurs mobilières Desjardins, préfère jouer de prudence et maintient sa cible de 38 $, car il prévoit que les bénéfices de Shoppers n’augmenteront pas en 2011. D.B.

À la une

Le désengagement de vos jeunes employés n’est pas une fatalité

Mis à jour il y a 48 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. D'après les experts de Gallup, ça passe en partie par un retour plus fréquent au bureau.

Banque Royale au 1T: hausse du bénéfice net, recul du bénéfice ajusté

Il y a 12 minutes | La Presse Canadienne

Le bénéfice dilué par action ajusté a baissé de 6%, à 2,85 $.

Banque Nationale: résultats nets et ajustés en hausse au premier trimestre de 2024

Il y a 8 minutes | La Presse Canadienne

Par action ajustée, le résultat est passé de 2,54$ à 2,59$.