Trois actions de livraison de nourriture pour apporter des gains à votre portefeuille

Publié le 21/07/2023 à 14:30

Trois actions de livraison de nourriture pour apporter des gains à votre portefeuille

Publié le 21/07/2023 à 14:30

En 2022, DoorDash a généré 53,4G$ US en volume de commandes brutes (en hausse de 27% d’une année sur l’autre) et 6,6G$ US en revenus (en hausse de 35%). (Photo: 123RF)

La pandémie a entraîné une forte augmentation des services de livraison de nourriture, qui sont devenus en quelque sorte indispensables. Aujourd’hui, ces entreprises sont en concurrence avec de nouveaux outils: les robots de livraison autonomes.

Avec l’arrivée sur la scène de ces derniers, qui promettent une rentabilité et une précision révolutionnaires, nous entrons dans une nouvelle ère du jeu de la livraison robotisée de nourriture, qui devrait valoir près de 2 milliards de dollars américains (G$ US) d’ici 2028.

Les trois grands acteurs qui suivent reconnaissent l’immense potentiel que représente l’utilisation de ces solutions innovantes pour améliorer l’efficacité des livraisons sur le dernier kilomètre. En déployant des robots spécialisés, ces entreprises pourraient réduire considérablement leurs coûts de livraison, améliorer leur efficience et atténuer les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre.

 

1. Just Eat Takeaway.com

Société mère du service de livraison de nourriture Grubhub, Just Eat Takeaway.com (TKWY) met en relation des restaurants avec des consommateurs en Europe et en Amérique du Nord. En plus de fonctionner comme un marché des commandes uniquement, elle offre également des services de livraison sur le dernier kilomètre.

Ce chef de file de la commande et de la livraison de repas s’est récemment associé à Starship Technologies pour fournir des services de livraison robotisés sur les campus universitaires aux États-Unis. Il s’agit du deuxième partenariat de ce type entre l’entreprise et une start-up technologique spécialisée dans la conduite autonome, la robotique animée par l’intelligence artificielle et les opérations de livraison.

La société néerlandaise Just Eat est entrée sur le marché nord-américain après avoir racheté la société américaine Grubhub en 2021. L’entreprise devrait connaître une croissance de son volume de ventes à mesure que l’infiltration du marché et la fréquence des commandes évolueront, tandis que ses marges s’amélioreront progressivement.

«La pandémie a été un moteur pour les plateformes de vente à emporter, la percée et l’utilisation ayant atteint des niveaux sans précédent et étant demeurées élevées même pendant les périodes où il n’y avait pas de confinement», indique un rapport de Morningstar sur les actions, soulignant que c’est là le signe d’un changement de comportement du consommateur.

«Just Eat Takeaway est le chef de file sur la majorité de ses marchés, à l’exception des États-Unis, et elle est bien positionnée pour bénéficier de la tendance structurelle à la numérisation des commandes de livraison de nourriture», dit Ioannis Pontikis, analyste principal d’actions, qui fixe la juste valeur de l’action à 81 euros.

 

2. Uber Technologies

Uber Technologies (UBER), société mère du service de livraison de repas Uber Eats, met en relation des passagers avec des chauffeurs, des personnes affamées avec des restaurants et des fournisseurs de services de livraison de repas, ainsi que des expéditeurs avec des transporteurs.

L’entreprise, établie à San Francisco, est présente dans 63 pays, et des millions d’utilisateurs dans le monde entier utilisent son application. Le covoiturage représente environ 44% de son chiffre d’affaires brut, tandis que 34% des revenus proviennent de la livraison de nourriture.

Uber Eats s’apprête à déployer jusqu’à 2 000 robots de livraison de nourriture aux États-Unis et au Canada. L’entreprise s’est également associée à Cartken pour étendre les livraisons par robot sur les trottoirs de la Virginie.

Le service de livraison de nourriture de la société représente désormais près de 40% du revenu total de l’entreprise, contre 11% en 2019. L’analyste d’actions de Morningstar Ali Mogharabi prévoit que ce segment «continuera d’être l’un des principaux moteurs de croissance de ses revenus.»

La combinaison des services de mobilité et de livraison permet de vendre davantage de produits et de services aux clients comme aux fournisseurs, explique Ali Mogharabi, qui fixe la juste valeur de l’action à 68 dollars américains.

 

3. DoorDash

DoorDash (DASH), société qui concentre les commandes de nourriture en ligne, propose de la nourriture sur demande, principalement aux États-Unis et, plus récemment, en Europe après l’acquisition de Wolt en 2022.

En 2022, l’entreprise a généré 53,4G$ US en volume de commandes brutes (en hausse de 27% d’une année sur l’autre) et 6,6G$ US en revenus (en hausse de 35%).

Elle se considère comme une entreprise technologique qui s’engage à faire progresser la logistique du dernier kilomètre. La société a fondé DoorDash Labs en 2018 «pour trouver, développer et intégrer des solutions d’automatisation et de robotique qui améliorent la façon dont nous opérons et servons nos communautés», indique un communiqué de la société.

Récemment, DoorDash a déposé plusieurs demandes de brevets pour des véhicules autonomes et des drones afin d’améliorer la livraison du dernier kilomètre et les commandes à la demande pour les denrées périssables.

Avec plus de 450 000 commerçants, plus de 20 millions de consommateurs et plus d’un million de livreurs (appelés «Dashers») sur sa plateforme, DoorDash se réclame actuellement de 56% de parts de marché aux États-Unis, loin devant les 26% d’Uber et les 18% de Grubhub.

«L’entreprise n’en est qu’au début de ses efforts pour attirer sur sa plateforme une part plus importante de ce que nous estimons être 1000G$ US de biens et de services d’ici 2025», indique Ali Mogharabi, qui valorise l’action à 155$US.

DoorDash bénéficie des effets de réseau entre les commerçants, les livreurs et les consommateurs. Ces facteurs ainsi que ses actifs incorporels, sous forme de données, se conjuguent pour donner à l’entreprise une cote de bastille économique modérée.

Sur le même sujet

À surveiller: Loblaw, Groupe MTY et Tesla

16/04/2024 | Catherine Charron et Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Loblaw, Groupe MTY et Tesla? Voici des recommandations d'analystes.

Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite

Mis à jour le 15/04/2024 | Morningstar

Votre logement constitue souvent votre capital le plus important. Voici les principaux moyens d'en tirer parti.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé

Mis à jour à 18:12 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du 18 avril

Mis à jour à 18:32 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique

Que faire avec les titres de Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.