TransForce quitte le secteur de l'énergie aux États-Unis

Publié le 22/10/2015 à 18:03, mis à jour le 23/10/2015 à 09:06

TransForce quitte le secteur de l'énergie aux États-Unis

Publié le 22/10/2015 à 18:03, mis à jour le 23/10/2015 à 09:06

Par Dominique Beauchamp

Le transporteur TransForce (Tor.,TFI, 24$) quitte le secteur américain de l’énergie en raison de la fragilité persistante provoquée par la chute des cours du pétrole.

L’entreprise d’Alain Bédard met donc fin à ses activités de déplacement d’appareils de forage pétrolier et gazier aux États-Unis. Les actifs résiduels de cette division seront vendus ou redéployés dans d’autres divisions procurant un meilleur rendement.

«Cette réaffectation des capitaux et les efforts soutenus consacrés à optimiser les flux de trésorerie témoignent de notre engagement à accroître la valeur pour les actionnaires», a déclaré M. Bédard, par voie de communiqué.

Au troisième trimestre, ses activités poursuivies affichent donc une hausse de 13% des revenus à un milliard de dollars, une augmentation de 9% à 88M$ du bénéfice d’exploitation et un bénéfice ajusté inchangé de 0,60$ par action.

Sans la surcharge du carburant et les acquisitions, les revenus sont toutefois stables, malgré l’effet favorable de l’appréciation du dollar américain.

La société a transporté moins de colis et de courrier.

Les volumes de marchandises dans ses semi-remorques ont aussi baissé tant pour le transport de lots complets que de lots partiels.

En revanche, la gestion des matières dangereuses et les services de logistiques ont accru leurs revenus.

79 millions distribués aux actionnaires

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?