Titres en action: Lyft, Estée Lauder, Alibaba

Publié le 20/08/2020 à 09:26, mis à jour le 20/08/2020 à 13:37

Titres en action: Lyft, Estée Lauder, Alibaba

Publié le 20/08/2020 à 09:26, mis à jour le 20/08/2020 à 13:37

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Lyft (LYFT, 27,23$US) a annoncé jeudi suspendre son populaire service de courses avec chauffeur à partir de 23H59 en Californie, après la décision d’un tribunal ordonnant de requalifier les conducteurs en employés dans cet État du sud-ouest du pays. La cour californienne, en application d’une loi en vigueur depuis janvier, avait laissé jusqu’à vendredi aux deux leaders de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC) pour se mettre en règle. Uber et Lyft ont fait appel, mais cette dernière est passée à l’action sans attendre une possible extension du délai.

 

Le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder (EL, 212,50$US) a annoncé jeudi la suppression de 1 500 à 2 000 postes ainsi que d’autres mesures d’économies après un trimestre marqué par une forte baisse de la fréquentation de ses magasins pendant la pandémie de coronavirus.  La société a présenté dans un communiqué un plan devant s’étaler sur deux ans et destiné à « faire face aux changements dramatiques dans le paysage de la distribution et le comportement des consommateurs après le Covid-19 ». Ce plan prévoit la fermeture de 10 % à 15 % de ses magasins, principalement en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique du Nord, ainsi que l’augmentation des investissements dans le numérique pour refléter la montée en puissance des achats en ligne, ou dans des magasins proposant aussi des services en ligne. La compagnie va enregistrer une charge de 400 à 500 millions de dollars pour toutes ces opérations de restructuration. Au quatrième trimestre de son exercice fiscal, qui s’est terminé le 30 juin, Estée Lauder a vu ses ventes reculer de 32 % à 2,43 milliards de dollars et le groupe a subi une perte de 462 millions de dollars. Rapportée par action et hors élément exceptionnel, la perte s’est élevée à 53 cents, là où les analystes attendaient une perte de seulement 19 cents. 

 

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba (9988, 255HKD) a multiplié par plus de deux son bénéfice net à 6,7 milliards de dollars (47,6 milliards de yuans) au premier trimestre de son exercice décalé, profitant notamment d’importantes plus-values boursières. Parallèlement, les ventes du groupe basé à Hangzhou (est) ont bondi de 34 % à 21,8 milliards de dollars (153,8 milliards de yuans) sur le trimestre (avril-juin), très au-dessus du consensus des analystes sondés par Bloomberg, un signe que son activité reste peu touchée par l’épidémie de coronavirus.

Sur le même sujet

Titres en action: CVS, Ford, Alibaba, Starbucks, Amazon, ...

Mis à jour le 18/11/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le bénéfice d'Alibaba plombé par le tour de vis en Chine contre la tech

18/11/2021 | AFP

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a annoncé un bénéfice trimestriel en baisse de 81%.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

21/01/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.