Titres en action: Apple, Facebook, Twitter, Alphabet, Molson...

Publié le 29/10/2020 à 08:12, mis à jour le 29/10/2020 à 16:56

Titres en action: Apple, Facebook, Twitter, Alphabet, Molson...

Publié le 29/10/2020 à 08:12, mis à jour le 29/10/2020 à 16:56

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Les ventes d'iPhone ont ralenti au quatrième trimestre de l'exercice fiscal 2019/20, ce qui faisait nettement reculer l'action d'Apple (AAPL, 115,32$US) à Wall Street jeudi dans les échanges électroniques après la clôture. L'iPhone, produit vedette de la marque à la pomme, a généré des ventes de 26,4 milliards de dollars au géant de Cupertino (Californie), en baisse de plus de 20% par rapport à la même période l'an dernier. Le titre d'Apple, qui a annoncé récemment ses premiers téléphones équipés de la technologie 5G, reculait dans la foulée d'environ 4% vers 16H40.

 

Facebook (FB, 280,83$US) a récolté 21,47 milliards de dollars de revenus, essentiellement publicitaires, au troisième trimestre, et dégagé 7,85 milliards de bénéfice net, malgré un boycott de centaines de marques pendant l'été à cause des controverses autour de sa modération des contenus jugés problématiques. Le géant des réseaux sociaux a publié jeudi des résultats supérieurs aux attentes du marché et a aussi encore agrandi la famille d'utilisateurs de ses différentes plateformes (Instagram, WhatsApp, etc). Après avoir hésité, son titre s'appréciait de 1,48% lors des échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.

 

Twitter (TWTR, 52,43$US) dégringolait à Wall Street jeudi dans les échanges électroniques suivant la clôture après avoir fait part d'une croissance inférieure aux attentes de son nombre d'usagers quotidiens dits «monétisables» au troisième trimestre. Ce nombre, qui reflète le volume d'utilisateurs pouvant être exposés à de la publicité sur le site et l'application du réseau social, s'est établi à 187 millions de personnes, en hausse de 1 million par rapport au trimestre précédent, alors que les analystes s'attendaient à 196 millions. Le titre de Twitter s'enfonçait d'environ 13% vers 16h35.

 

Alphabet (GOOGL, 1556,88$US), la maison mère de Google, décollait de 9% en Bourse après la clôture des marchés jeudi grâce à des résultats trimestriels bien au-delà des attentes, dont un bénéfice net par action à 16,40 dollars au lieu des 11 dollars escomptés par les analystes. Le géant de la recherche sur internet a vu ses revenus publicitaires rebondir de juillet à septembre après les mois de confinement, y compris sur sa plateforme de vidéos YouTube. Il a engrangé un chiffre d'affaires de 46,2 milliards de dollars, en hausse de 14% sur un an, pour un bénéfice net de 11,2 milliards.

 

Le brasseur Molson Coors (33,59 $) a affiché jeudi des ventes en baisse de 3,1 %, minées par les restrictions entourant la COVID-19 et des contraintes sur les matériaux d’emballage en Amérique du Nord. La société montréalaise a enregistré des ventes nettes de 2,75 milliards $ US, comparativement à celles de 2,84 milliards $ réalisées au même trimestre l’an dernier. Molson Coors a engrangé un bénéfice net de 342,8 millions $ US, soit 1,58 $ US par action, pour le plus récent trimestre, ce qui se comparait à une perte nette de 402,8 millions $ US, ou 1,86 $ US par action, pour la même période un an plus tôt — pour laquelle elle avait inscrit une importante charge de dépréciation. Le bénéfice net sous-jacent du brasseur a atteint 350,8 millions $ US au troisième trimestre, soit 1,62 $ US par action, comparativement à un profit de 321,2 millions $ US, ou 1,48 $ US par action, au troisième trimestre de 2019. Le chef de la direction de Molson Coors, Gavin Hattersley, a indiqué que l’entreprise s’était heurtée à des obstacles tout au long de l’année, mais qu’elle s’attendait à observer une croissance dans les mois à venir, alors qu’elle s’appuyait sur la vigueur de ses plus grosses marques.

 

Le groupe canadien TC Énergie (TRP, 53,37 $)a annoncé jeudi des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre grâce à une rentabilité accrue de son réseau nord-américain de gazoducs. Pour cette période de trois mois achevée le 30 septembre, le groupe basé à Calgary, dans l’Ouest canadien, a dégagé un bénéfice net de 904 millions de dollars de dollars canadiens, contre 739 millions sur la même période il y a un an. Hors éléments exceptionnels et ramené à une action, le bénéfice est ressorti à 95 cents, soit 6 cents de plus qu’attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d’affaires a légèrement progressé, à près de 3,2 milliards de dollars canadiens. Ces résultats découlent d’une meilleure rentabilité des gazoducs du groupe, qui s’étendent du Canada au Mexique, et dont la majeure partie des volumes transportés sont couverts par des contrats à long terme. Cette activité a compensé la réduction des volumes de pétrole non liés à des contrats sur l’oléoduc Keystone entre le Canada et les États-Unis.

 

Les Vêtements de Sport Gildan (GIL, 28,61$) a dépassé les attentes en déclarant un bénéfice de 56,4 millions $ US au troisième trimestre, et ses ventes se sont redressées après avoir chuté plus tôt cette année en raison de la pandémie. Le fabricant de vêtements basé à Montréal, qui tient ses livres en dollars américains, indique que son bénéfice s’est élevé à 28 cents par action diluée pour le trimestre s’étant terminé le 27 septembre, comparativement à un bénéfice de 104,9 millions $ US ou 51 cents par action un an plus tôt. Les ventes ont totalisé 602,3 millions $ US pour le trimestre, en baisse comparativement à 739,7 millions $ US au même trimestre l’an dernier, mais en hausse par rapport aux 230 millions $ US affichés au deuxième trimestre de cette année. Sur une base ajustée, Gildan affirme avoir gagné 59,2 millions $ US ou 30 cents par action pour le trimestre, comparativement à un bénéfice ajusté de 108,4 millions $ US ou 53 cents par action un an plus tôt. Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice de 10 cents par action pour le trimestre et à 543,1 millions $ US de chiffre d’affaires, selon la société de données financières Refinitiv. Gildan possède et exploite des usines de vêtements en Amérique centrale, dans les Caraïbes, en Amérique du Nord et au Bangladesh.

 


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

Détrompez-vous, la hausse ne profite pas qu'aux GAFA

BLOGUE. Surprise. Le mouvement haussier commence à gagner des secteurs plus cycliques.

À surveiller: Amazon, Apple et Alphabet

Que faire avec les titres de Amazon, Apple et Alphabet? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.