Titres en action: Enbridge, Google, Evergrande, Rolls-Royce

Publié le 29/09/2021 à 11:07, mis à jour le 29/09/2021 à 11:16

Titres en action: Enbridge, Google, Evergrande, Rolls-Royce

Publié le 29/09/2021 à 11:07, mis à jour le 29/09/2021 à 11:16

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Enbridge (ENB.TO, 51,06 $) a annoncé mercredi que la mise à niveau et l’expansion de sa canalisation 3 au Minnesota étaient terminées et que le projet serait opérationnel dès vendredi. Le président et chef de la direction de la société de Calgary, Al Monaco, a indiqué dans un communiqué que le pipeline «fournirait bientôt l’énergie fiable et peu coûteuse dont les gens dépendent chaque jour». Le projet a été achevé malgré l’opposition ferme des tribus, des écologistes et d’autres contre la canalisation de 542 kilomètres qui, selon ces groupes, violerait les droits issus de traités, aggraverait le changement climatique et risquerait de causer des déversements. Enbridge a pour sa part fait valoir qu’il était nécessaire de remplacer et de prolonger le pipeline en détérioration construit dans les années 1960. La ligne de transport commence en Alberta, au Canada, et passe par un coin du Dakota du Nord avant de traverser le Minnesota, en route vers le terminal d’Enbridge à Superior, dans le Wisconsin. Enbridge a indiqué que son achèvement restaurerait la pleine capacité du pipeline de 760 000 barils par jour. Les opposants ont contesté les permis du pipeline devant les tribunaux en vain. Ils ont également tenté de convaincre le président Joe Biden, qui a annulé un permis clé pour le pipeline Keystone XL peu après son entrée en fonction, d’intervenir, sans succès. 

La Russie a menacé YouTube de blocage, si ce dernier ne levait pas la suspension des comptes allemands de la chaîne télévisée d’État RT. Le gouvernement allemand a mis en garde Moscou contre de telles représailles. L'autorité russe des télécommunications Roskomnadzor a indiqué avoir demandé au groupe américain Google (GOOG, 2 730,31 $US), maison-mère du site de vidéos, «de lever dans les plus brefs délais les limites imposées aux chaînes YouTube RT DE et Der Fehlende Part». Le Kremlin a jugé la sommation appropriée, évoquant une «censure et des entraves à la diffusion d'informations». YouTube a bloqué RT DE et Der Fehlende Part pour avoir violé ses règles en diffusant de «fausses informations» sur le coronavirus puis en ayant voulu contourner une suspension de téléchargement. RT, qui émet également en anglais, français et espagnol, est considéré comme faisant partie des efforts de propagande déployés par le Kremlin à l'international. Par ailleurs, YouTube a annoncé le renforcement de sa politique de lutte contre les contenus anti-vaccins.

Le géant immobilier chinois ultra-endetté Evergrande (3333.HK, 3 070 $HKD) a annoncé mercredi vouloir vendre une participation de 1,5 milliard de dollars américains dans une banque régionale afin de lever des capitaux, dont il a cruellement besoin pour se renflouer. Étranglé par 260 milliards d'euros de dettes et par les dégradations de note des agences de notation, le groupe privé se débat depuis plusieurs semaines pour honorer ses paiements d'intérêts et ses livraisons d'appartements. Le groupe a accepté de vendre 1,7 milliard de parts de la Shengjing Bank, basée dans la province du Liaoning (nord-est) au Shenyang Shengjing Finance Investment Group, propriété des autorités locales, a indiqué Evergrande dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong. La semaine dernière, Evergrande devait s'acquitter de 83,5 millions de dollars américains (71 millions d'euros) d'intérêts obligataires en monnaie américaine. Le groupe n'avait pas confirmé le versement ou non de la somme. Dans le cas où l'échéance n'aurait pas été honorée, le géant immobilier bénéficierait d'un délai de grâce de 30 jours avant d'être déclaré en défaut de paiement.

Le premier modèle 100% électrique de Rolls-Royce (RR.L, 145,09 £), le coupé «Spectre», devrait être lancé fin 2023, a annoncé mercredi le constructeur de voitures de luxe. «Cette voiture sera testée à la vue de tous et nos clients recevront les premières livraisons au quatrième trimestre 2023», a annoncé le directeur général de la marque, Torsten Müller-Ötvös, dans une vidéo. La marque du groupe BMW avait déjà présenté deux prototypes de voiture électrique. Des images diffusées par Rolls montrent un coupé massif orné du «Spirit of Ecstasy», le fameux bouchon de radiateur de la marque. Il reprendra le châssis en aluminium de la dernière Phantom, la limousine à un million d'euros lancée en 2017. L'offre de la marque de luxe sera 100% électrique en 2030, a indiqué son directeur.

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 8 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés moins inquiets du variant Omicron. Les tendances laissaient présager une ouverture en hausse à Wall Street.

Les nouvelles du marché

Il y a 20 minutes | Refinitiv

Les sites polluants des sables bitumineux exemptés, Cenovus, Omicron et les raffineries américaines.

OPINION Titres en action: Dollarama, TotalEnergies, Plastic Omnium
Mis à jour il y a 26 minutes | AFP et La Presse Canadienne
Volkswagen bondit, un actionnaire songe à vendre des actions
07/12/2021 | AFP
Bourse: Wall Street retrouve le moral et termine en forte hausse
Mis à jour le 07/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 8 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés moins inquiets du variant Omicron. Les tendances laissaient présager une ouverture en hausse à Wall Street.

Bourse: Wall Street retrouve le moral et termine en forte hausse

Mis à jour le 07/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance sur un gain de plus de 300 points.

Les nouvelles du marché

Il y a 20 minutes | Refinitiv

Les sites polluants des sables bitumineux exemptés, Cenovus, Omicron et les raffineries américaines.