Titres en action: Rogers Communications, WSP, McDonald's...

Publié le 28/01/2021 à 07:57, mis à jour le 28/01/2021 à 12:27

Titres en action: Rogers Communications, WSP, McDonald's...

Publié le 28/01/2021 à 07:57, mis à jour le 28/01/2021 à 12:27

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)


Rogers Communications (RCI, 45 $US) a affiché jeudi un bénéfice du quatrième trimestre en baisse par rapport à celui de la même période un an plus tôt, alors que les revenus de ses activités du sans−fil ont diminué. Le géant des télécommunications a engrangé un bénéfice de 449 millions $, ou 89 cents par action, au cours du trimestre clos le 31 décembre. En comparaison, il avait gagné 468 millions $, ou 92 cents par action, pour la même période un an plus tôt. Ses revenus trimestriels ont totalisé 3,68 milliards $, en baisse par rapport à ceux de 3,95 milliards $ du quatrième trimestre de 2019. Vers 12h30, le titre de Rogers Communications chutait de 5,4% à la Bourse de New York et de 5% à Toronto.

 

La firme de génie-conseil montréalaise WSP Global (WSP.TO, 119$)  a annoncé deux nouvelles acquisitions mercredi soir. WSP a acheté les firmes américaines kW Mission Critical Engineering et tk1sc. La première est une firme spécialisée dans le marché des centres de données et est basée à New York. La seconde est une firme d'ingénierie mécanique, électrique et de plomberie située à Irving, en Californie. WSP Global, anciennement Genivar, multiplie les acquisitions pour accroître son expansion dans le secteur du bâtiment aux États-Unis. L'action de WSP gagnait environ 1% vers 10h40 à la Bourse de Toronto jeudi.

 

Le géant américain de la restauration rapide McDonald's (MCD, 208 $US) a vu ses ventes mondiales encore décliner au 4e trimestre à cause des restrictions dues à la pandémie de COVID-19, même si elles ont progressé aux États-Unis grâce à ses guichets de service au volant. À périmètre comparable, baromètre le plus scruté par les marchés, les ventes de McDonald's ont reculé de 1,3% sur le trimestre sur un an, du fait d'une chute des ventes à l'international, qui ont plongé de 7,4% pour les restaurants gérés directement par le groupe et de 3,6% pour ceux opérés par les franchisés. Le chiffre d'affaires consolidé pour le dernier trimestre s'est établi à 5,31 milliards de dollars, en recul sur un an de 2% et un peu inférieur aux prévisions médianes des analystes qui étaient de 5,37 milliards. Le titre, qui avait perdu mercredi presque 4%, était en hausse de 0,83% peu après l'ouverture à Wall Street.

 

La compagnie aérienne American Airlines (AAL, 16,56 $US), touchée de plein fouet par la chute des ventes de billets d'avion depuis le début de la pandémie, a annoncé jeudi avoir perdu 8,9 milliards de dollars en 2020. Son chiffre d'affaires s'est effondré sur la période de 62%. Elle anticipe pour le trimestre en cours un chiffre d'affaires en baisse de 60 à 65% par rapport à la même période en 2019, avant que la pandémie n'affecte le trafic aérien. Sur le seul quatrième trimestre 2020, American Airlines a enregistré une perte nette de 2,2 milliards de dollars après avoir vu ses revenus baisser de 64% à 4 milliards de dollars, précise-t-elle dans un communiqué. L'action d'American Airlines s'envolait de près de 44% dans les échanges électroniques, peu avant l'ouverture de la Bourse jeudi.

 

Facebook (FB, 272 $US) a récolté plus de 28 milliards de dollars de revenus, essentiellement publicitaires, au dernier trimestre 2020, et dégagé 11,2 milliards de bénéfice net, en hausse de 53% sur un an, grâce à l'explosion des pratiques numériques, notamment le commerce en ligne, pendant la pandémie. Le géant des réseaux sociaux a encore vu sa base d'utilisateurs progresser pendant la saison des fêtes. Au 31 décembre, 3,3 milliards de personnes fréquentaient, au moins une fois par mois, l'une de ses quatre plateformes et messageries (Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp), d'après un communiqué publié mercredi. La valeur des actions de Facebook ont toutefois perdu 3,5% à la clôture, mercredi, dans la foulée du plongeon généralisé survenu à Wall Street. Le titre perdait encore 0,67% aux échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse, jeudi.

 

Apple (AAPL, 142 $US) a fait part mercredi d'une forte progression de ses profits trimestriels ainsi que d'un chiffre d'affaires record, pour la première fois supérieur à 100 milliards de dollars. Le fabricant d'iPhone a dégagé un bénéfice net de 28,7 milliards de dollars au premier trimestre de son exercice décalé 2020-2021, soit une hausse de plus de 29% sur un an. Les revenus du groupe ont eux atteint la somme étourdissante de 111,4 milliards de dollars. Le géant californien a profité de ventes d'iPhone ultra solides, qui lui ont rapporté un total de 65,6 milliards de dollars (+17%). L'action d'Apple a baissé de 0,77% à la clôture mercredi, et lâchait 2% avant l'ouverture des marchés jeudi.

 

Le fabricant de véhicules électriques Tesla (TSLA, 864 $US) a pour la première fois dégagé un bénéfice net sur une année entière en 2020 mais ses profits au quatrième trimestre ont déçu, faisant trébucher son action à Wall Street. Le groupe d'Elon Musk a dégagé un bénéfice net annuel de 721 millions de dollars. Fondé en 2003 et pendant longtemps concentré sur la montée en puissance de sa production, le constructeur n'était jamais parvenu jusqu'à présent à être rentable sur un an. D'octobre à décembre, son profit s'est élevé à 270 millions de dollars. Mais ajusté par action et hors éléments exceptionnels, il revient à 80 cents là où les analystes anticipaient 1,01 dollar. Le titre de Tesla reculait de 4,5% dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse jeudi, après avoir perdu un autre 2% à la clôture la veille.

Sur le même sujet

Titres en action: American Airlines, Nestlé, Renault, Credit Suisse

Mis à jour le 22/04/2021 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

American Airlines, nouvelle coqueluche des boursicoteurs?

28/01/2021 | AFP

L'action s'est envolée de plus de 80% à Wall Street malgré des résultats financiers négatifs pour 2020.

À la une

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.

Ça gonfle chez Pelican

18/06/2021 | Emmanuel Martinez

Le fabricant de kayak Pelican International a mis la main cette semaine sur Advanced Elements.