Titres en action: Indigo, Caterpillar, Pfizer, Constellium

Publié le 27/10/2020 à 08:09, mis à jour le 27/10/2020 à 13:52

Titres en action: Indigo, Caterpillar, Pfizer, Constellium

Publié le 27/10/2020 à 08:09, mis à jour le 27/10/2020 à 13:52

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Les travailleurs de deux autres librairies d’Indigo Books and Music (IDG, 2,08$) ont voté en faveur de la syndicalisation, portant le total à trois magasins. Les employés de la librairie Indigo à Montréal et d’une librairie Chapters à Coquitlam, en Colombie-Britannique, ont voté pour adhérer à un syndicat, tout comme l’ont récemment fait des travailleurs d’un Indigo à Mississauga, en Ontario. Selon Kevin Shimmin, un représentant national du syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), les magasins de Mississauga et de Coquitlam se sont syndiqués avec les TUAC. Les travailleurs de la librairie de Montréal ont pour leur part joint le Syndicat des employés professionnels et de bureau (SEPB). M. Shimmin a indiqué que les travailleurs d’autres magasins Indigo avaient exprimé leur intérêt à se syndiquer, en signant des cartes syndicales, tout en précisant que jusqu’à présent, il n’y avait eu aucune autre demande officielle de syndicalisation. L’entreprise a répondu aux efforts de syndicalisation en promettant d’améliorer les salaires et les conditions de travail dans les magasins à travers le pays, a affirmé M. Shimmin. Il a cependant ajouté que certaines de ces promesses avaient déjà été rompues, comme le recours à des travailleurs pour nettoyer les toilettes des clients — une préoccupation importante pour les employés pendant la pandémie de COVID-19. Indigo n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

 

Comme depuis plusieurs mois, Caterpillar (CAT, 163,20 $US) s’est reposé au troisième trimestre sur la réduction des coûts pour résister au ralentissement de l’économie mondiale causé par la pandémie de coronavirus. Le fabricant d’engins de chantier et de construction a annoncé mardi des résultats trimestriels qui ont déjoué les pronostics les plus optimistes. Il a certes vu son bénéfice net fondre de plus de moitié sur un an, à 668 millions de dollars, mais rapporté par action et hors éléments exceptionnels, le groupe a gagné 1,22 dollar, contre 1,12 dollar anticipé en moyenne par les marchés financiers, selon un communiqué. Affecté par une baisse des volumes de ventes, le chiffre d’affaires a pour sa part plongé de 23 % à 9,88 milliards de dollars, légèrement supérieur aux 9,80 milliards escomptés. Caterpillar est considéré comme un baromètre de l’économie réelle parce que ses engins, matériels, équipements et services — pelleteuses, pelles électriques comme hydrauliques etc. — sont utilisés dans de nombreux secteurs d’activité dépendant de la conjoncture. C’est le cas de la construction d’infrastructures et de bâtiments, des travaux de terrassement, de l’entretien des voies et traverses ainsi que du secteur minier.

 

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer (PFE, 37,92 $US) a fait part mardi d’un plongeon de son bénéfice net au troisième trimestre, affecté en partie par l’impact de la Covid-19 sur les ventes de certains médicaments, tandis qu’il continue à travailler sur un vaccin. En attendant la distribution à grande échelle d’un vaccin, la pandémie a continué à perturber la demande pour certains produits en Chine et à réduire les visites des patients chez les médecins aux États-Unis, souligne le groupe dans un communiqué. Cela a un impact de l’ordre de 500 millions de dollars sur ses ventes. En conséquence, le chiffre d’affaires total du laboratoire a reculé de 4 % à 12,1 milliards de dollars, soit un peu en dessous des attentes des analystes (12,33 milliards). Son bénéfice net a chuté de 71 %, à 2,2 milliards de dollars. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street, le bénéfice du groupe s’est affiché à 72 cents, soit un peu au-dessus des attentes des analystes (71 cents). Le groupe a aussi resserré ses prévisions: il s’attend à un chiffre d’affaires pour 2020 compris entre 48,8 milliards et 49,5 milliards de dollars, contre une précédente fourchette comprise entre 48,6 milliards et 50,6 milliards. Il anticipe par ailleurs un bénéfice ajusté par action compris entre 2,88 et 2,93 dollars contre une précédente fourchette comprise entre 2,85 et 2,95 dollars. L’action du groupe cédait 0,2 % dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la séance officielle.

 

Le groupe Constellium (CSTM, 9,79 $US) a enregistré un bénéfice net en hausse au troisième trimestre, aidé notamment par un contrôle des coûts, malgré des ventes en repli, a-t-il indiqué dans un communiqué mardi. Le bénéfice net ressort ainsi à 20 millions d’euros, contre 1 million d’euros à la même période l’an dernier. Au deuxième trimestre, le groupe avait publié une perte nette de 32 millions. Le chiffre d’affaires du trimestre écoulé a en revanche reculé de 20 % à 1,2 milliard d’euros, alors que les livraisons chutaient en volume de 11 % à 354 000 tonnes, a précisé Constellium, en raison notamment d’une baisse des prix des métaux. Sur les neuf premiers mois de 2020, le chiffre d’affaires est en retrait de 20 % à 3,6 milliards d’euros. Constellium a indiqué attendre un résultat brut d’exploitation (Ebitda) ajusté de 450 à 460 millions d’euros en 2020. Dans le détail, au troisième trimestre, les trois divisions du groupe ont accusé des baisses de leur chiffre d’affaires, pénalisées par des cours des métaux et des livraisons en repli.

 

À suivre dans cette section

Titres en action: Apple, All Nippon Airways
Mis à jour il y a 3 minutes | AFP

image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

À surveiller : Canadien National, Caterpillar et Lululemon

24/10/2018 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres du Canadien National, de Caterpillar et de Lululemon?

À surveiller: Expedia, Caterpillar et Chorus

14/03/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Expedia , Caterpillar et Chorus? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer ...

À la une

Element AI vendue à la société américaine ServiceNow

Mis à jour il y a 14 minutes | Denis Lalonde

Element AI est vendue à la société américaine ServiceNow pour un montant qui n'a pas été dévoilé.

Jean-François Gagné: les succès de nos clients doivent passer «de l'anecdotique à quelque chose de systématique»

Édition du 11 Mars 2020 | Denis Lalonde

Q&R. Entreprise phare du savoir québécois en intelligence artificielle (IA) pour les uns. Aspirateur de personnel...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour à 07:30 | LesAffaires.com et AFP

«Les investisseurs sont tentés de prendre une partie de leurs bénéfices à l’issue d’un mois de novembre exceptionnel».