Titres en action: GM, Bayer, Deutsche Bank, Adidas...

Publié le 27/04/2020 à 08:57, mis à jour le 27/04/2020 à 11:18

Titres en action: GM, Bayer, Deutsche Bank, Adidas...

Publié le 27/04/2020 à 08:57, mis à jour le 27/04/2020 à 11:18

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

General Motors (GM, 21,62$US), touché comme les autres constructeurs automobiles par la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi qu’il suspendait le versement de dividendes et son programme de rachat d’actions, qui servent habituellement à récompenser ses actionnaires.  Le groupe américain, qui souligne dans un communiqué avoir aussi pris « d’autres mesures d’austérité significatives » sans préciser lesquelles, souhaite « préserver la trésorerie disponible à court terme ».  Pour renforcer sa solidité financière, GM a aussi étendu une ligne de crédit de 3,6 milliards de dollars de trois ans, jusqu’à avril 2022.

Le groupe allemand de chimie et pharmacie Bayer (BAYN, 61,97€) a annoncé lundi un bénéfice net en hausse annuelle de 20 % au premier trimestre 2020, profitant d’une « demande fortement accrue » dans la branche santé en raison du coronavirus.

La première banque allemande Deutsche Bank (DBK, 6,05 €), en difficulté depuis des années, voyait le cours de son titre fortement rebondir en Bourse lundi, après l’annonce d’un bénéfice net au premier trimestre 2020 « au-dessus des attentes du marché ». À la Bourse de Francfort, l’action Deutsche Bank gagnait 11,06 %. À la fin mars, le bénéfice net a atteint 66 millions d’euros et celui imposable 206 millions d’euros, soit bien mieux que le consensus d’analystes qui avait prévu en moyenne une perte imposable de 269 millions d’euros et un modeste bénéfice net de 18 millions d’euros.

L’équipementier sportif allemand Adidas (ADS, 205,30€) a fait état lundi d’un bénéfice net au premier trimestre de 2020 en diminution de 95 % sur un an, en raison de la chute des ventes entraînée par la crise sanitaire.

La compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle (NWARF, 0,56 $ US) a dévoilé lundi les détails de son plan de sauvetage à base de conversion de la dette en actions, qui réduira la part des actionnaires actuels à la portion congrue. S’il est approuvé, le plan diluera la part des actionnaires existants à 5,2 % du nouveau tour de table. À plus long terme, Norwegian — si elle survit à la crise actuelle — dit prévoir un retour à la normale de ses activités en 2022. À la mi-journée, l’action Norwegian abandonnait plus de 4 % à la Bourse d’Oslo, portant à 85 % ses pertes depuis le début de l’année.

Sur le même sujet

Titres en action: CAE, Embraer, BMO, Adidas, Microsoft

Mis à jour le 10/11/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Iamgold, Oracle, Adidas, Commerzbank, Luftansa

Mis à jour le 18/06/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

CDPQ: à Transat d'examiner toutes ses options

La Caisse de dépôt et placement du Québec considère que Transat doit se prévoir un «plan B».

Le rendement de la CDPQ en 2020 est sous son indice de référence

Mis à jour à 11:26 | La Presse Canadienne

Il s’agit de la moins bonne performance du bas de laine des Québécois depuis 2018.

CDPQ: une gestion de l'innovation à trois niveaux

SPÉCIAL INNOVATION. Gérer l’innovation au sein d’une organisation aussi vaste que la CDPQ n'est pas une mince tâche.