Titres en action: Brookfield, Alibaba, Banque Royale...

Publié le 26/08/2020 à 08:49, mis à jour le 26/08/2020 à 10:49

Titres en action: Brookfield, Alibaba, Banque Royale...

Publié le 26/08/2020 à 08:49, mis à jour le 26/08/2020 à 10:49

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Brookfield Asset Management (BAM, 44,37$) a nommé Mark Carney au poste de vice-président et chef de l’investissement en matière d’environnement, de société et de gouvernance (ESG). M. Carney est actuellement envoyé spécial des Nations Unies pour le climat. Brookfield a fait valoir que cet ancien gouverneur de la Banque du Canada et de la Banque d’Angleterre apportera une multitude de connaissances à ce poste. À plus d’une reprise, M. Carney a lancé des appels visant à agir contre les changements climatiques. La firme torontoise a indiqué que sa nouvelle prise contribuera à la mise sur pied de fonds visant à combiner les enjeux sociaux et environnementaux tout en générant des rendements ajustés au risque. L’actif sous gestion de Brookfield est évalué à environ 550 milliards $ US. « En s’appuyant sur nos antécédents en matière d’investissement renouvelable, Mark contribuera à accélérer nos efforts pour combiner de meilleurs résultats à long terme avec de solides rendements ajustés au risque », a déclaré le chef de la direction de la firme, Bruce Flatt, dans un communiqué.

 

L’action du leader chinois du commerce électronique Alibaba (9988, 280,40 HKD) atteignait mercredi de nouveaux sommets à Hong Kong, au lendemain de l’annonce de l’introduction en Bourse du géant du paiement en ligne Ant Group qui lui est affilié. Connu pour son système Alipay omniprésent en Chine, Ant Group a annoncé que ses actions seraient cotées à Hong Kong ainsi que sur une nouvelle plateforme créée en 2019 à Shanghai. Son entrée en Bourse pourrait être la plus importante de l’histoire et avoisiner les 30 milliards de dollars, ont rapporté mardi des médias. Ant Group revendique mensuellement plus de 700 millions d’utilisateurs actifs de son système Alipay et un volume annuel de transactions dépassant les 118 000 milliards de yuans en Chine continentale. Ant Group est séparé d’Alibaba depuis quelques années. Il s’est récemment lancé dans le secteur des prêts, de la gestion de patrimoine, des voyages et de toute une série d’autres services. 

 

La Banque Nationale du Canada (NA, 68,05$) a subi en un an un léger recul de son bénéfice net au troisième trimestre, puisqu’il est passé de 608 millions $ à 602 millions $. Le résultat dilué par action s’est établi à 1,66 $ au plus récent troisième trimestre; il était identique au trimestre correspondant de 2019. Entre-temps, au cours de la même période, le revenu total de la Banque Nationale est passé à 852 millions $, en baisse de 39 millions $, ou de 4 %. La direction de la banque dont le siège social est à Montréal explique que la croissance du résultat avant dotations aux pertes de crédit et charge d’impôts de la plupart des secteurs d’exploitation au troisième trimestre de 2020 a été contrebalancée par la hausse des dotations aux pertes de crédit en raison du ralentissement économique conséquence de la pandémie de COVID-19. Le secteur Particuliers et Entreprises a affiché un résultat net de 233 millions $ au troisième trimestre terminé le 31 juillet dernier par rapport à 274 millions $ à la période correspondante de 2019, une baisse que la direction explique essentiellement par le recul du revenu total et à l’augmentation des dotations aux pertes de crédit. Le président et chef de la direction de la Banque Nationale, Louis Vachon, a pris note que depuis la réouverture progressive de l’économie, plusieurs indicateurs se sont améliorés, mais à son avis, la situation demeure incertaine, notamment dans l’anticipation d’une éventuelle deuxième vague de la pandémie de COVID-19.

 

La Banque Royale du Canada (RY, 99,92$)déclare que son bénéfice net au troisième trimestre de l’exercice en cours s’est élevé à 3,2 milliards $, en baisse de 62 millions, ou 2 %, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice 2019. Le bénéfice dilué par action s’est quant à lui chiffré à 2,20 $, soit une diminution de 1 % par rapport à il y a un an. La plus grande banque au pays explique qu’il y a eu recul de 18 % du bénéfice des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de même que des secteurs Gestion de patrimoine et Services aux investisseurs et de trésorerie, attribuable surtout à l’incidence de la baisse des taux d’intérêt. En revanche, le secteur Marchés des Capitaux a affiché un bénéfice record de 949 millions $, en hausse de 45 % sur un an, et celui des Assurances a démontré des résultats solides en vertu de bénéfices de 216 millions $, 6 % de plus qu’il y a un an. Dave McKay, président et chef de la direction de la Banque Royale du Canada, observe que l’institution continue de traverser la période d’incertitude actuelle imputable à la crise de la COVID−19 en s’appuyant sur sa robuste position de capital et de liquidité, son modèle d’affaires diversifié et sa gestion prudente des risques.

 

Sur le même sujet

Nationale: les futurs gains seront plus difficiles à arracher

Édition du 09 Septembre 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. La Banque Nationale (NA, 71,50 $) n'est plus le mouton noir des plus grandes banques canadiennes depuis un ...

Titres en action: CIBC, Banque TD, BRP

Mis à jour le 27/08/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Minéraux critiques et stratégiques: attention aux angles morts

30/10/2020 | François Normand

ANALYSE — L'implantation d'un grand constructeur de voitures électriques au Québec serait un «game changer».

Bourse: Wall Street termine son pire mois depuis mars

Mis à jour le 30/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine dans le rouge vendredi pour son avant-dernière séance avant l’élection.

Titres en action: Shaw, Impériale, Colgate-Palmolive, Chevron...

Mis à jour le 30/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.