Titres en action: Intel, Canfor, CAE, AT&T, American Express

Publié le 24/04/2020 à 09:06, mis à jour le 24/04/2020 à 15:27

Titres en action: Intel, Canfor, CAE, AT&T, American Express

Publié le 24/04/2020 à 09:06, mis à jour le 24/04/2020 à 15:27

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Le géant des micro-processeurs Intel (INTC., 59,04$US) se portait bien au premier trimestre 2020 notamment grâce à la forte demande pour les appareils électroniques, générée par la nécessité de travailler, apprendre et communiquer depuis chez soi pendant le «Grand confinement». Le groupe a réalisé 19,8 milliards (G$US) de chiffre d'affaires de janvier à mars, en hausse de 23% sur un an. Son bénéfice par action ajusté, l'indicateur privilégié des investisseurs, a bondi de 63% à 1,45 dollar, d'après le communiqué de résultats publié jeudi. Son titre a pourtant été sanctionné à Wall Street: il perdait plus de 5% lors des échanges életcroniques après la clôture de la Bourse. Intel n'a pas mis à jour sa prévision annuelle, «à cause de l'incertitude économique», mais prévoit néanmoins 18,5 milliards de dollars de revenus pour le deuxième trimestre et un bénéfice par action à 1,04 dollar.

 

La société forestière Canfor (CFP., 7,91$) a averti jeudi que l’impact de la pandémie de COVID−19 «pèserait lourdement» sur sa performance financière cette année, alors qu’elle affichait une perte nette de 70 millions $ pour son premier trimestre. La perte, réalisée à partir de revenus de 1,17 milliard $ pendant les trois premiers mois de 2020, se comparait à une perte de 86,6 millions $ pour la même période en 2019, alors que ses revenus avaient été de 1,15 milliard $. La société établie à Vancouver a affiché une perte d’exploitation de 89 millions $ au premier trimestre, incluant une dépréciation de stocks de 63 millions $ pour ses activités de bois d’oeuvre — laquelle a été partiellement contrebalancée par une récupération de 10,7 millions $ dans celles des pâtes et papiers. Au premier trimestre de l’an dernier, la perte d’exploitation avait été de 64,3 millions $. Canfor a précisé s’attendre à des conditions volatiles pour le marché du bois d’oeuvre pour le reste de l’année, ajoutant que l’activité de construction de maisons aux États−Unis resterait vraisemblablement à de faibles niveaux.

 

Le respirateur artificiel qui a été développé à toute vitesse par la multinationale québécoise CAE dans la foulée de la pandémie de COVID-19 afin d'aider les personnes infectées par la maladie ne semble pas être passé inaperçu ailleurs dans le monde.  Alors qu'elle s'apprête à fabriquer 10 000 de ces appareils afin de les livrer, à compter du début du mois de mai, dans des hôpitaux un peu partout au pays dans le cadre de son contrat signé avec le gouvernement fédéral le 10 avril dernier, la société a fait savoir, lundi, avoir constaté de l'intérêt de la part de «divers pays». «Notre priorité est de remplir notre engagement envers le Canada mais nous verrons par la suite», a expliqué une porte-parole du spécialiste des simulateurs de vol et de la formation, Pascale Alpha, au cours d'un entretien téléphonique. Parallèlement au démarrage prochain de la production du respirateur «CAE Air 1», qui se fera dans ses installations situées dans l'arrondissement montréalais de Saint-Laurent, l'entreprise a également annoncé le rappel de quelque 1500 travailleurs mis à pied temporairement au pays en raison des turbulences provoquées par le nouveau coronavirus.

 

Le géant américain des télécommunications et des médias AT&T (T., 29,49$US) a annoncé vendredi que son patron depuis 13 ans, Randall Stephenson, allait prendre sa retraite et serait remplacé le 1er juillet par l'actuel directeur des opérations, John Stankey. M. Stephenson, âgé de 60 ans, restera président du conseil d'administration d'AT&T jusqu'en janvier 2021 «pour assurer une transition sans accroc», détaille un communiqué. Sous sa houlette, le groupe aura notamment procédé au rachat pour 80 milliards de dollars de WarnerMedia, ex Time Warner (CNN, HBO et studio Warner Bros), ainsi que de l'opérateur satellitaire DirectTV. Le choix de M. Mackey, 57 ans, est le résultat d'un travail entamé en 2017 par le conseil d'administration, qui a étudié aussi bien des candidatures en interne qu'en externe.

 

American Express (AXP., 82,96$US) a vu son bénéfice fondre de 76% au premier trimestre après avoir dû augmenter les réserves destinées à couvrir les non-remboursements sur ses cartes de crédit en raison de la dégradation de la situation économique, qui a aussi fait baisser les dépenses payées avec ses cartes. Les deux premiers mois de l'année avaient pourtant été bons «mais nous sommes dans un monde différent désormais», a souligné le PDG de l'entreprise, Stephen Squeri, dans un communiqué. «La détérioration de l'économie sous la pression de l'impact du Covid-19, qui a débuté au premier trimestre et s'est accélérée en avril, a fortement affecté nos volumes», a-t-il expliqué: les volumes d'achats réalisés avec des cartes AmEx dans des magasins de détail, des restaurants et sur des plateformes de commerce en ligne, ont baissé. Le bénéfice net du groupe s'est affiché à 367 millions de dollars de janvier à mars, contre 1,55 milliard à la même époque en 2019.

 

Le géant américain des télécoms Verizon (VZ., 57,49$US) a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2020, et anticipe une forte hausse des factures impayées par ses clients, en raison de la crise économique liée à la pandémie. Verizon «a augmenté sa réserve pour créances irrécouvrables au premier trimestre de 228 millions de dollars en fonction du nombre prévu de clients qui demanderont un allégement de paiement», a précisé le groupe dans un communiqué de presse publié vendredi. Le régulateur américain des télécoms, la FCC, a demandé aux opérateurs de ne pas couper l'accès au téléphone et à internet des ménages et entreprises qui ne seraient pas en mesure de payer. En un mois, plus de 26 millions de personnes aux Etats-Unis ont perdu leur emploi ou vu leurs revenus drastiquement réduits, et se sont inscrites au chômage.

Sur le même sujet

À surveiller: CAE, Canadian Western Bank et S&P Global

Que faire avec les titres de CAE, Canadian Western Bank et S&P Global? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: CAE, Metro et Cascades

12/08/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de CAE, Metro et Cascades? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.