Titres en action: American Express, Schlumberger, TotalEnergies

Publié le 22/04/2022 à 10:36, mis à jour le 22/04/2022 à 10:52

Titres en action: American Express, Schlumberger, TotalEnergies

Publié le 22/04/2022 à 10:36, mis à jour le 22/04/2022 à 10:52

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

American Express des résultats meilleurs que prévu au T1

Le spécialiste des services de paiement American Express (AXP, 182,52 $US) a publié vendredi des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre 2022, profitant de la hausse des dépenses pour les voyages et les loisirs grâce à la reprise de l'activité dans de nombreux pays. De janvier à mars, le chiffre d'affaires du groupe a atteint 11,7 milliards de dollars américains, un peu au-dessus des attentes.

Son bénéfice net s'est établi à 2,1 G$ US. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, cela représente 2,73 $ US, mieux que prévu, mais légèrement moins qu'à la même période l'an dernier. Le volume total des dépenses des détenteurs d'une carte classique (aux États-Unis et dans le reste du monde) a été de 350,3 G$ US, 30% de plus qu'au premier trimestre 2021.

Le groupe new-yorkais s'attend à continuer de bénéficier du rythme soutenu de la consommation. Il a maintenu ses prévisions d'une croissance de 18% à 20% de son chiffre d'affaires annuel et d'un bénéfice par action compris entre 9,25 et 9,65 $ US. Les dépenses trimestrielles d'American Express ont quant à elles grimpé de 34% en un an, s'établissant à 9,1 milliards de dollars, une augmentation qui s'explique notamment par la hausse des volumes à traiter.

 

Schlumberger: hausse des bénéfices

Le géant des services pétroliers Schlumberger (SLB, 42,39 $US) a annoncé vendredi une hausse de ses bénéfices au premier trimestre et se montre optimiste, tablant sur une augmentation de la recherche d'hydrocarbures hors de Russie à la suite de son invasion de l'Ukraine. La multinationale basée à Houston, au Texas, a dégagé un bénéfice net de 510 millions de dollars américains à fin mars, soit une hausse de 70% sur un an. Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 14% à près de 6 G$ US, tiré par l'activité en Amérique du Nord.

Le secteur bénéficie déjà d'une forte hausse des cours pétroliers, qui ont flambé à la suite de l'invasion de l'Ukraine. Le pétrole avait tutoyé le 7 mars ses records historiques de prix atteints lors de la crise financière de 2008. Schlumberger estime aussi que l'isolation de la Russie par une partie de la communauté internationale va se traduire par un regain d'activité ailleurs, pour y trouver des sources alternatives de pétrole et de gaz.

Schlumberger, qui a suspendu tout nouvel investissement en Russie, mais n'a pas quitté le pays, a également annoncé un bond de 40% du dividende payé à ses actionnaires.

 

TotalEnergies: des actionnaires satisfaits des réponses sur le climat

Un groupe d'actionnaires de TotalEnergies (TTE, 49,51 $US), qui réclamaient une meilleure information concernant la stratégie climatique du groupe, estime avoir été entendu et a retiré vendredi son projet de résolution en vue de l'assemblée générale. Le projet en vue de l'assemblée générale du 25 mai «visait à obtenir une plus grande transparence sur la stratégie climatique afin de donner la capacité à l'investisseur d’évaluer en toute objectivité l’alignement de la société avec un scénario scientifique».

L’entreprise s'est engagée à publier un certain nombre d'indicateurs. Dans un courrier au groupe d'investisseurs Climate Action 100+, rendu public par TotalEnergies, son PDG Patrick Pouyanné s'engage notamment à publier les objectifs de réduction absolue et relative des émissions de gaz à effet de serre à court (2025) et moyen terme (2030), couvrant toutes les activités de l'entreprise.

Cela concerne tous les périmètres d'activité, y compris les émissions indirectes dites de «scope 3», qui concernent l'utilisation des produits vendus par le groupe par ses clients, comme l'essence brûlée dans les moteurs de voitures. La société s’engage aussi à soumettre annuellement sa stratégie climat au vote consultatif de l’assemblée générale.

 


Sur le même sujet

Bourse: acheter des entreprises extraordinaires à prix ordinaire

08/03/2024 | Denis Lalonde

BALADO. C'est Charlie Munger qui a convaincu Warren Buffett de modifier sa philosophie d'investissement.

Bourse: comment les investisseurs peuvent s'inspirer de Charlie Munger

08/12/2023 | Denis Lalonde

BALADO. Marc L'Écuyer, de Cote 100, soutient que tous les investisseurs peuvent s'inspirer de Charlie Munger.

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour à 17:22 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.