Titres en action: Rogers, Shaw, American Airlines, Unilever, ...

Publié le 21/10/2021 à 10:40

Titres en action: Rogers, Shaw, American Airlines, Unilever, ...

Publié le 21/10/2021 à 10:40

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Rogers Communications (RCI-B.TO, 60,47 $) a affiché jeudi un bénéfice de 490 millions $ pour son troisième trimestre, en baisse par rapport à celui de 512 millions $ de la même période l'an dernier, même si ses revenus se sont maintenus au même niveau. Le géant des télécommunications a précisé que son profit par action avait atteint 94 cents pour le trimestre clos le 30 septembre, en baisse par rapport à celui de 1,01 $ du même trimestre en 2020. Les revenus ont totalisé 3,67 milliards $, un chiffre d'affaires semblable à celui de l'an dernier, une hausse des revenus pour ses services du sans-fil et de câblodistribution ayant été contrebalancés par une baisse des revenus des médias et de l'équipement sans fil. Sur une base ajustée, Rogers a engrangé un bénéfice par action de 1,03 $, en baisse par rapport à celui de 1,08 $ de l'an dernier. Les analystes s'attendaient en moyenne à un bénéfice ajusté par action de 1,02 $, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv. Rogers a annoncé plus tôt cette année son intention d'acquérir Shaw Communications (SJR-B.TO, 35,90 $) dans le cadre d'une transaction évaluée à environ 26 milliards $, en incluant la dette de 6 milliards $ de Shaw.

La compagnie American Airlines (AAL, 19,92 $US) a dévoilé jeudi des résultats meilleurs qu'attendu pour le troisième trimestre malgré la montée progressive du variant Delta de la COVID-19 au cours de la période, qui a freiné la reprise du trafic aérien. Le groupe a bien dégagé un bénéfice net de 169 millions de dollars américains sur la période. Mais hors éléments exceptionnels, American Airlines a encaissé une perte de 641 M$US, sa plus faible perte d'exploitation depuis le début de la pandémie. Rapportée par action, cette perte s'est élevée à 99 cents là où les analystes anticipaient une perte de 1,04 $US. Le chiffre d'affaires total de l'entreprise s'est affiché à 9 M$US, près du triple de la même période en 2020, mais 25% de moins qu'en 2019, avant que la pandémie ne fasse chuter le trafic aérien. La portion de sièges occupés dans les avions était de 78,7%. Pour le quatrième trimestre, le groupe s'attend à une continuation de la reprise avec un chiffre d'affaires en repli de 20% par rapport à 2019 et des capacités, le nombre de sièges que la compagnie prévoit de proposer, en baisse de 11% à 13%. American se montre ainsi un peu plus ambitieuse que United Airlines et Delta qui prévoient respectivement des capacités en baisse de 23% et 20%. 

Le géant de l’agroalimentaire et des produits d'hygiène Unilever (UL, 53,46 $US) a publié jeudi un chiffre d'affaires en progression de 4% au troisième trimestre, porté par les États-Unis et l'Asie, avec des prix qui répercutent la «très forte» hausse des coûts. Le chiffre d'affaires a atteint 13,5 milliards d'euros au troisième trimestre. La croissance sous-jacente des ventes (hors impact des taux de change, acquisitions et cessions) a été de 2,5%, tirée par une progression des prix de 4,1%. Mais le volume s'est replié (-1,5%), avec une performance encore anémique en Europe, précise le groupe jeudi dans un communiqué. Les cours des matières premières, de l'énergie et ceux du transport sont en forte hausse dans le monde à cause d'une vive demande générée par le redémarrage de l'activité économique après des mois de restrictions sanitaires. L'environnement «reste volatil et les restrictions sur la vie quotidienne se poursuivent dans le monde à des degrés divers», ce qui a un impact sur les ventes et le comportement des consommateurs, mais «nos trois marchés prioritaires, les États-Unis, l'Inde et la Chine, ont tous affiché une forte croissance», ajoute le groupe. Sur le marché américain «nous continuons de constater une tendance à l'augmentation des repas à l'extérieur de la maison et à une augmentation des achats en magasin», précise Unilever dans son communiqué.

Le numéro deux mondial des spiritueux Pernod Ricard (RI.PA, 197,80 €) a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 22% au premier trimestre de son exercice décalé, au-delà des attentes des analystes et supérieur à son niveau d'avant la crise sanitaire. Le groupe n'a toutefois pas livré d'objectif concernant son résultat annuel, laissant dubitatifs les investisseurs. De juillet à septembre, le groupe détenteur du whisky Jameson, du cognac Martell ou encore du champagne Mumm a généré 2,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+20% à périmètre et changes constants), selon un communiqué. Une activité supérieure aux attentes des analystes interrogés par Factset et Bloomberg, situées autour de 2,6 milliards. Avant la crise sanitaire, au premier trimestre 2019/20, le chiffre d'affaires s'élevait à près de 2,5 milliards d'euros.

Le groupe néerlandais de travail temporaire Randstad (RAND.AS, 63,30 €) a fait état jeudi d'un bénéfice net en hausse au troisième trimestre, à 199 millions d'euros, continuant d'observer une «dynamique forte» avec la réouverture des marchés.  Le bénéfice net s'est établi à 199 millions d'euros, contre 104 millions d'euros pour la même période l'an dernier. Le chiffre d'affaires a augmenté de 21,3% en glissement annuel, à 6,275 milliards d'euros, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le chiffre d'affaires du groupe a atteint des niveaux records ce trimestre, dépassant le troisième trimestre 2019 de 5%. Randstand a également amélioré sensiblement sa productivité, dégageant une marge BAIIA en hausse de 64% en glissement annuel.

 

Cliquez suivant pour consulter les tires de Nordea, Volvo, Barclays et DNB.

Sur le même sujet

Titres en action: 3M, UPS, Raytheon, Teck Resources...

Mis à jour le 27/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Precision Drilling, American Airlines, Dow, Unilever, Hyundai

Mis à jour le 22/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour à 16:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

Que faire avec les titres de Dialogue, Cascades, et la Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.