Titres en action: Apple, Snowflake, Twitter...

Publié le 18/09/2020 à 07:55, mis à jour le 18/09/2020 à 08:01

Titres en action: Apple, Snowflake, Twitter...

Publié le 18/09/2020 à 07:55, mis à jour le 18/09/2020 à 08:01

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le géant américain Apple(AAPL, 110,34$US) a annoncé vendredi le lancement la semaine prochaine de son premier magasin en ligne en Inde, comptant profiter de la saison où se succèdent plusieurs fêtes dans le pays pour accroître sa part actuellement minuscule de ce marché en pleine croissance. Apple est un acteur mineur en Inde, loin derrière son rival sud-coréen Samsung pour la vente de téléphones portables, un secteur où le fabricant de l'iPhone se situe exclusivement sur le segment du luxe. Sa nouvelle offensive en Inde intervient alors que le pays, troisième économie d'Asie, vient de connaître une chute record de son PIB avec le confinement imposé pour lutter contre la pandémie de Covid-19. En Inde, une frénésie d'achats démarre habituellement en octobre, avec toutes sortes de promotions et de réductions offertes par les magasins pour attirer les clients au moment de fêtes hindoues très populaires comme Navaratri et Diwali. Le magasin en ligne d'Apple ouvrira le 23 septembre et proposera "une gamme abordable" avec des offres sur les Mac, les iPad et les accessoires pour les étudiants, selon un communiqué de la multinationale. Les modèles d'AirPod, iPad et Apple Pencil seront disponibles en anglais, hindi ainsi qu'en plusieurs autres langues indiennes.

Le cloud a de beaux jours devant lui à Wall Street: pour sa première cotation à la Bourse new-yorkaise mercredi, l'action du groupe de stockage de données dans l'informatique à distance Snowflake(SNOW, 227,24$US) a affolé les compteurs. Le titre, dont le prix d'introduction avait été fixé à 120 dollars, a fini à 253,93 dollars sur le New York Stock Exchange (NYSE), soit une hausse de plus de 110% en séance. L'action a même atteint un pic à 319 dollars quelques minutes après sa cotation. A la clôture de hier, la société, basée à San Mateo en Californie, pesait près de 70 milliards de dollars en Bourse. Lors d'une levée de fonds en février, elle avait été valorisée à 12,3 milliards de dollars. «Cela valide notre approche et la révolution que l'on peut faire à travers notre data cloud (nuage de données, NDLR)», a réagi Benoît Dageville, l'un des cofondateurs français de Snowflake dans un entretien à l'AFP. «C'est surprenant, mais c'est une validation de notre vision de départ», ajoute celui qui occupe désormais le poste de président des produits de l'entreprise. Créée en août 2012 par M. Dageville et son compatriote Thierry Cruanes, deux anciens ingénieurs du géant des logiciels Oracle, Snowflake a su attirer de prestigieux investisseurs, faisant gonfler sa valeur à plus d'un milliard de dollars, même si la start-up n'a jamais dégagé de profit, à l'instar des autres licornes de la tech.

Twitter(TWTR, 39,35$US) a annoncé jeudi s'apprêter à améliorer la sécurité des comptes d'organisations et de personnalités politiques américaines, ainsi que ceux de journalistes et de médias, avant l'élection présidentielle de novembre et deux mois après un piratage spectaculaire sur la plateforme. Les comptes concernés seront tenus d'utiliser un mot de passe robuste et encouragés à autoriser la double authentification, une méthode considérée comme plus sûre pour les usagers. Twitter va également mettre en place un outil de réinitialisation du mot de passe par défaut pour empêcher des changements non voulus du moyen d'authentification. D'autres changements sont prévus dans les prochaines semaines, dont une amélioration des moyens de détection des activités suspicieuses, un renforcement des protections des identifiants et une plus grande rapidité pour la restauration des comptes. Les comptes pour qui s'appliqueront ces mesures sont ceux des membres de l'exécutif et du Congrès américains, des gouverneurs et des secrétaires d'Etats ainsi que des responsables des campagnes présidentielles, des partis politiques et des candidats aux élections vérifiés par Twitter.

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.