Titres en action: Carrefour, Stellantis, Total

Publié le 18/01/2021 à 07:06, mis à jour le 18/01/2021 à 10:45

Titres en action: Carrefour, Stellantis, Total

Publié le 18/01/2021 à 07:06, mis à jour le 18/01/2021 à 10:45

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le titre du groupe Carrefour (CA, 15,56 €) plongeait de plus de 6 % lundi après l’échec d’un rapprochement avec le groupe canadien Couche-Tard (ATD.B, 37,98 $), suite à un veto du gouvernement français concernant une fusion. Le titre du groupe de grande distribution retrouvait pratiquement le niveau autour duquel il évoluait avant l’officialisation du projet de rapprochement avec le canadien mercredi dernier. « La prime de fusion a disparu », commente Laurent Le Grin, directeur général de Degroofpetercam, auprès de l’AFP. Après s’être initialement envolé à la suite de l’officialisation de discussions entre les deux groupes, Carrefour a plongé après le « non » du gouvernement français, « courtois, mais clair et définitif », selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Cette prise de position a été d’autant plus dissuasive que le gouvernement a le pouvoir de bloquer les opérations de rachat dans l’industrie agroalimentaire, via la réglementation sur le contrôle des investissements étrangers.

 

Le titre Stellantis (STLA, 13,59€), issu du mariage des constructeurs PSA et Fiat Chrysler, s’affichait en forte hausse sur les Bourses de Paris et Milan à l’occasion de la première cotation sur les marchés de ce groupe automobile mondial. Vers 13h, heure locale, le titre Stellantis se négociait en hausse de 4,41 % à 13,44 euros à la Bourse de Paris selon les données d’Euronext, et en progression de 6,87 % à 13,43 euros sur celle de Milan. Le titre sera également coté à Wall Street à partir de mardi. Sur Euronext, le prix de référence de l’action a été fixé à 12,57 euros pour 3,1 milliards d’actions admises à la négociation, soit une capitalisation boursière de 39,2 milliards d’euros, précise dans un communiqué le gestionnaire de la Bourse de Paris, en passe d’absorber celle de Milan.

 

Total (FP, 36,83 €) a annoncé lundi l’acquisition auprès du groupe indien Adani (ADANIENT, 504,95 INR) de 20 % dans Adani Green Energy Limited (AGEL), présenté comme le premier développeur solaire au monde, une nouvelle étape de la diversification du groupe pétrolier dans les énergies renouvelables. Les entreprises se sont mises d’accord pour que Total acquière « une participation de 50 % dans un portefeuille solaire en opération de 2,35 GWac détenu par AGEL et une participation de 20 % dans cette société, pour un montant global de 2,5 milliards de dollars », a indiqué le groupe français dans un communiqué. Avec cette participation minoritaire dans AGEL, Total y disposera d’un siège au conseil d’administration. Total et Adani étaient déjà liés par un partenariat dans l’énergie depuis 2018, qui s’était concrétisé pour Total par une prise de participation dans Adani Gas Limited pour la distribution de gaz en Inde avec les investissements associés dans les terminaux de GNL (gaz naturel liquéfié) et la commercialisation du gaz.

Sur le même sujet

À surveiller: Cogeco Câble, SNC-Lavalin et BRP

18/08/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Cogeco Câble, SNC-Lavalin et BRP? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: Cogeco, Sleep Country et Métaux Russel

16/07/2021 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Cogeco, Sleep Country et Métaux Russel?

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

15/10/2021 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.