Titres en action: TC Énergie, Airbus, Restaurant Brands, Randstad, Yandex, ....

Publié le 15/02/2022 à 10:38, mis à jour le 15/02/2022 à 11:44

Titres en action: TC Énergie, Airbus, Restaurant Brands, Randstad, Yandex, ....

Publié le 15/02/2022 à 10:38, mis à jour le 15/02/2022 à 11:44

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

TC Énergie (TRP.TO, 66,57 $) a affiché mardi un bénéfice de 1,1 milliard $ pour son premier trimestre, tout en annonçant une hausse de son dividende. La société de pipelines a indiqué qu’elle verserait désormais un dividende trimestriel de 90 cents par action, alors qu’il était précédemment de 87 cents par action. TC Énergie a réalisé un profit du quatrième trimestre de 1,14 $ par action, ce qui se comparait à un profit de 1,1 milliard $, ou 1,20 $ par action, pour la même période l’an dernier, alors qu’un moins grand nombre d’actions étaient en circulation. Les revenus ont totalisé près de 3,6 milliards $, alors qu’ils avaient été de près de 3,3 milliards $ pendant les trois derniers mois de 2020. Le profit comparable du quatrième trimestre de 2021 était de 1,06 $ par action, alors que celui de 2020 était de 1,15 $ par action. Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice ajusté de 1,07 $ par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv. 

La compagnie aérienne américaine JetBlue (JBLU, 16,16 $US) a commandé à Airbus (AIR.PA, 118,04 €) 30 nouveaux A220, portant à 100 le nombre de ces monocouloirs moyen-courriers dans sa future flotte, a annoncé mardi l'avionneur. Le dernier prix catalogue d'un A220 — jamais appliqué en raison des rabais consentis — s'élève à 81 ou 91,5 millions de dollars américains selon les modèles, qui peuvent transporter entre 100 et 150 passagers. Avec cette nouvelle commande, le dernier-né des avions passagers d'Airbus, ex-CSeries de Bombardier, voit son carnet s'élever à 740 appareils, selon l'entreprise. Ce contrat a été révélé au deuxième jour du salon aéronautique de Singapour. La veille, le loueur américain Aviation Capital Group (ACG) avait pour sa part commandé 20 A220. Parmi les compagnies exploitant déjà ou ayant commandé des A220 figurent outre JetBlue, ses compatriotes Delta et Breeze Airways, ainsi que la lettone AirBaltic, Air Canada ou Swiss. Air France a commencé à recevoir fin 2021 les premiers des 60 exemplaires que la compagnie française a commandés en 2019.

La société mère de Tim Hortons a annoncé mardi une hausse de son dividende, alors qu’elle dévoilait un bénéfice et des revenus du quatrième trimestre en hausse par rapport à la même période l’an dernier, et supérieurs aux attentes. Restaurant Brands International (QSR, 59,42 $US), qui détient aussi Burger King et Popeyes Louisiana Kitchen, versera désormais un dividende trimestriel de 54 cents US par action, comparativement à celui de 53 cents US par action qui prévalait jusqu’à maintenant. RBI a affiché un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 179 M$ US, ou 57 cents US par action, pour le trimestre clos le 31 décembre, en hausse par rapport à celui de 91 M$ US, ou 30 cents US par action, réalisé un an plus tôt. Les revenus trimestriels ont totalisé 1,55 G$ US, comparativement à 1,36 G$ US au 4e trimestre de 2020. En excluant les éléments non récurrents, RBI a affiché un profit ajusté par action de 74 cents US à son plus récent trimestre, une amélioration par rapport à celui de 53 cents US de la même période un an plus tôt. Les analystes misaient en moyenne sur un profit ajusté de 69 cents US par action et sur des revenus de 1,52 G$ US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv. 

Le groupe néerlandais de travail temporaire Randstad (RAND.AS, 66,18 €) a publié mardi pour l'année 2021 un bénéfice net en hausse de 153%, à 768 millions d'euros, après une année 2020 fortement affectée par la pandémie de COVID-19. Le chiffre d'affaires a atteint 24 635 G€ en 2021, un record, qui marque une hausse de 19% par rapport à 2020, a indiqué le groupe dans un communiqué. Randstad, fortement affecté l'année dernière par les mesures de confinement, a réalisé de «solides performances dans toutes les zones géographiques». Au quatrième trimestre 2021, Randstad a dégagé un bénéfice net de 240 M€, en hausse de 15% par rapport à la même période l'an passé. Le chiffre d'affaires s'est établi à 6,75 G€, en hausse de 19%. Fondé en 1960 aux Pays-Bas, Randstad emploie environ 38 000 personnes dans une quarantaine de pays.

Le géant de la tech russe Yandex (YNDX.ME, 3 893,80 $RUB) a enregistré en 2021 une chute de 55% de son bénéfice net ajusté, à 8 milliards de roubles (93 millions d'euros au taux actuel), plombé par d'importants investissements, notamment dans le commerce en ligne, a-t-il annoncé mardi. Le chiffre d'affaires a lui augmenté de 54% en 2021 pour atteindre 356 milliards de roubles, qui attend un chiffre d'affaires de 490 à 500 milliards de roubles en 2022. La croissance des ventes la plus importante a été réalisée par les activités de commerce en ligne et de livraison de repas (+192% au 4 T sur un an) ainsi que par les taxis (+93% sur la même période). Surnommé le «Google russe», le groupe est le premier moteur de recherche de Russie et l'une des grandes réussites économiques du pays des deux dernières décennies. 

Glencore (GLNCY, 11,49 $US), le géant du négoce des matières premières basé en Suisse, a enregistré un bénéfice net de près de 5 milliards de dollars américains en 2021, porté le rebond des cours des matières premières, annonce-t-il mardi. Le groupe, qui avait accusé une perte de 1,9 G$ US l'année précédente sous l'effet de lourdes dépréciations d'actifs, a vu ses résultats se redresser en particulier dans ses activités d'extraction minière dans les métaux et de production énergétique. Avec la reprise économique, sa division industrielle a vu son excédent brut d'exploitation gonfler de 118%, à 17,1 G$ US, sur fond d'envolée des cours des matières et de tensions sur l'offre face à la vive remontée de la demande. L'excédent brut d'exploitation des métaux a bondi de 65% à 12 G$ US tandis que celui des produits énergétiques a plus que quintuplé à 5,6 G$ US. Sa division spécialisée dans le courtage des matières premières a de son côté vu son bénéfice opérationnel ajusté grimper de 11% à 3,7 G$ US. Sa dette nette a également été nettement réduite, à 6 G$ US, contre 15,8 G$ US un an plus tôt. Le groupe compte redistribuer 4 G$ US à ses actionnaires en relevant son dividende et en lançant un nouveau programme de rachat d'actions de 550 M$ US. Pour l'année écoulée, son dividende va être plus que doublé à 0,26 $US par action, contre 0,12 $US l'année précédente. 

Engie (ENGI.PA, 13,30 €) a renoué avec les bénéfices avec un bénéfice net de 3,7 milliards d'euros en 2021, contre une perte de 1,5 milliard en 2020, profitant notamment des prix élevés de l'énergie et de la meilleure disponibilité des réacteurs nucléaires belges. Le résultat net récurrent (hors exceptionnels) a pour sa part progressé de 85% à 3,2 milliards. Pour les deux prochaines années, Engie a dévoilé des perspectives de croissances fondées sur des hypothèses de prix «plus conservatrices» que d'habitude compte tenu de la volatilité actuelle sur le marché de l'énergie. Engie table ainsi sur un résultat net récurrent de 3,1-3,3 milliards pour 2022, puis 3,2-3,4 milliards en 2023 et enfin 3,3-3,5 milliards en 2024. Engie, qui veut notamment mettre l'accent sur les énergies renouvelables, avait l'an dernier annoncé la cession au conglomérat Bouygues de son entité Equans, regroupant les activités de services multitechniques. 

Sur le même sujet

Litige avec Qatar Airways: Airbus annule la livraison des derniers A350

03/08/2022 | AFP

L'annulation représente un manque à gagner pour Airbus de 7,11 milliards de dollars américains.

Airbus livrera moins d’avions que prévu en 2022

Mis à jour le 27/07/2022 | AFP

Le groupe compte dorénavant livrer 700 appareils sur l’année contre 720 auparavant.

À la une

Wall Street est-elle de gauche ou de droite?

Il y a 31 minutes | Philippe Labrecque

BLOGUE INVITÉ. Les partis de gauche fusionnent avec l’influence du capital, et ce, pas seulement aux États-Unis.

La Caisse de dépôt affiche une perte de 33,6G$

En tenant compte des dépôts, l’actif net de la CDPQ a reculé de 28,2G$, passant de 420G$ à 392G$ de janvier à juin 2022.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.