Titres en action: Yamana Gold, Huawei, GardaWorld...

Publié le 13/07/2020 à 10:06, mis à jour le 13/07/2020 à 13:59

Titres en action: Yamana Gold, Huawei, GardaWorld...

Publié le 13/07/2020 à 10:06, mis à jour le 13/07/2020 à 13:59

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Yamana Gold (YRI, 7,53$) affirme que la mine Canadian Malartic, qui se trouve en Abitibi-Témiscamingue, a vu sa production augmenter plus rapidement que prévu à la suite de la pause forcée provoquée par la pandémie de COVID-19. La production de la mine a atteint plus de 60 000 tonnes par jour de minerai en mai et en juin, ce qui a permis de contrebalancer les effets négatifs de l’arrêt temporaire et le redémarrage de la production, le 15 avril, lorsque la province a donné le feu vert à la reprise des activités. Pour le deuxième trimestre, Yamana a estimé que sa production totale de métal précieux était de 164 141 onces. Cela tient compte de la contribution de la mine Canadian Malartic et des quatre autres sites exploités par la société en Amérique du Sud. La production d’argent était estimée à environ deux millions d’onces. Yamana a fait savoir que toutes ses mines avaient dépassé les attentes en matière de production au deuxième trimestre, ajoutant qu’elle anticipait une hausse de la production et des flux de trésorerie au deuxième semestre de l’exercice en cours. L’entreprise étable à Toronto détient une participation de 50 % dans Canadian Malartic, l’autre moitié étant détenue par Agnico Eagle Mines. À la Bourse de Toronto, l’action de Yamana s’est appréciée d’environ 30 % depuis la mi-avril, lorsque Canadian Malartic a commencé à reprendre ses activités. Au cours de la même période, le titre d’Agnico Eagle a pris près de 29 %.

 

Le géant chinois des télécoms Huawei (002502, 3,09¥) a publié lundi un chiffre d'affaires en progression de 13,1 % sur un an au premier semestre, pour atteindre les 454 milliards de yuans (64,88 milliards de dollars). Le groupe a fait cependant nettement moins bien que sur les six premiers mois de l'année 2019, où il avait affiché une croissance de 23,2 % sur un an. Il a en revanche amélioré sa marge nette, qui gagne 0,5 point par rapport au premier semestre 2019 pour atteindre 9,2 %.

 

GardaWorld (GW, 11,99$) a annoncé lundi l’acquisition de l’entreprise américaine WorldAware, qui se spécialise dans la gestion intégrée des risques de sécurité. Les détails financiers de l’entente, qui a été conclue vendredi dernier, n’ont pas été dévoilés. La société montréalaise de sécurité a l’intention de combiner les activités de nouvelle prise, dont le siège social se trouve à Annapolis, dans l’État du Maryland, à celles de sa filiale Crisis24 afin de créer un « véritable leader pour le secteur des risques de sécurité ». Ensemble, les deux compagnies vont « surveiller et protéger » annuellement 32 millions de personnes, a souligné GardaWorld, dans un communiqué. Elles vont également offrir des services-conseil auprès du quart des entreprises du « Fortune 500 » — le classement des 500 principales entreprises américaines. Selon le fondateur, président et chef de la direction de GardaWorld Stéphan Crétier, l’« approche intégrée de la gestion des risques associée à la bonne combinaison de compétences n’a jamais été aussi cruciale ». À son avis, la multinationale continuera à jouer un « rôle de premier plan dans l’établissement de ce nouveau paradigme ». GardaWorld, dont les revenus oscillent aux alentours de 3 milliards $ US, est présente dans 45 pays à travers le monde.

 

Intertape Polymer Group (ITP, 13,55$) a vu son chiffre d’affaires du deuxième trimestre surpasser ses attentes en raison d’une forte demande de la part de ses clients, qui ont pu relancer leurs activités à la suite des fermetures temporaires provoquées par la COVID-19. Selon les données préliminaires fournies lundi par l’entreprise, les revenus pour le trimestre terminé le 30 juin se sont élevés à 267 millions $. Le bénéfice ajusté de la société devrait afficher une performance similaire. La compagnie, qui se spécialise dans les produits utilisés pour l’emballage, avait vu ses ventes fléchir de 10 % au cours de la portion du trimestre qui s’est terminée le 8 mai en raison de la crise sanitaire. Intertape Polymer Group avait mis de côté ses prévisions pour l’exercice en raison de l’incertitude provoquée par le nouveau coronavirus. L’entreprise estimait toutefois que ses revenus du deuxième trimestre allaient osciller entre 235 millions $ et 250 millions $.

 

Le géant américain de la radio en ligne SiriusXM (SIRI, 5,64$US) a annoncé lundi l’acquisition de la plateforme de podcast Stitcher pour 325 millions de dollars, la plus importante opération jamais vue dans un secteur en pleine consolidation. Stitcher était jusqu’ici propriété du groupe de médias E.W. Scripps (SSP, 9,88$US), qui l’avait acquis en 2016. Plateforme lancée en 2008 pour offrir une alternative au tout puissant Apple Podcast, Stitcher a, depuis, acquis la régie publicitaire pour podcast Midroll Media et est aussi devenu un producteur de contenus reconnu. Il a, entre autres, produit les programmes à succès « Freakonomics Radio », « Conan O’Brien Needs a Friend » et « Literally! With Rob Lowe ». SiriusXM s’offre ainsi l’un des rares groupes totalement intégrés de l’univers du podcast, présent dans tous les aspects de l’écosystème, de la plateforme à la production en passant par la publicité. Pour prendre le contrôle de Stitcher, SiriusXM va verser 265 millions de dollars en numéraire, et jusqu’à 60 millions supplémentaires en 2020 et 2021 en fonction de certains indicateurs financiers.

 

Sur le même sujet

DavidsTea rapporte des profits de 2,6 millions $ malgré la pandémie

DavidsTea a enregistré une forte croissance de 190 % de ses ventes en ligne et en gros.

La perte nette de DavidsTea grimpe en flèche

La société montréalaise affirme avoir perdu 45,8M$, ou 1,76$ par action, pour les trois mois s’étant terminés le 2 mai.

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.