Titres en action: Enbridge, Air Canada, Toshiba

Publié le 12/02/2021 à 07:38, mis à jour le 12/02/2021 à 13:56

Titres en action: Enbridge, Air Canada, Toshiba

Publié le 12/02/2021 à 07:38, mis à jour le 12/02/2021 à 13:56

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le groupe canadien Enbridge (ENB, 43,95$), premier opérateur d'oléoducs et de gazoducs d'Amérique du Nord, a vu son bénéfice net plus que doubler au quatrième trimestre, sur fond de reprise des échanges de pétrole, a-t-il annoncé vendredi. Pour la période des trois mois terminée le 31 décembre, le groupe basé à Calgary, dans l'Ouest canadien, a dégagé un bénéfice net de 1,77 milliard de dollars canadiens, contre 746 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels et ramené à une action, le bénéfice du trimestre est toutefois ressorti à 56 cents, soit 4 cents de moins que le consensus des analystes. Le groupe indique avoir tiré profit de l'augmentation des prix de l'énergie et de la hausse des volumes transportés. Plombés en 2020 à cause de la pandémie, les volumes du principal réseau d'oléoducs du groupe sont repartis à la hausse au quatrième trimestre, avec une moyenne de 2,65 millions de barils par jour contre 2,5 millions au trimestre précédent. Le chiffre d'affaires trimestriel était pour sa part en forte baisse, à 10 milliards de dollars contre 12,3 il y a un an. Sur l'année 2020, le chiffre d'affaires s'est établi à 39 milliards de dollars contre plus de 50 milliards l'année précédente.

 

Air Canada (AC, 21,20 $) rapporte vendredi une perte nette de 4,647 milliards en 2020, soit une perte par action diluée de 16,47 $, alors qu’en 2019, Air Canada avait dégagé un bénéfice net de 1,476 milliard $, soit un bénéfice dilué par action de 5,44 $. Le total des revenus s’est établi à 5,833 milliards $ en 2020, en dégringolade de 13,298 milliards $, ou de 70 %, en regard de l’exercice 2019. De plus, au 31 décembre dernier, la dette nette d’Air Canada s’est établie à 4,976 milliards $, en hausse de 2,135 milliards $ par rapport au 31 décembre 2019. Au quatrième trimestre de l’exercice 2020, la compagnie a subi une perte nette de 1,161 milliard $, soit une perte par action diluée de 3,91 $, alors qu’un an plus tôt, elle rapportait un bénéfice net de 152 millions $, ou 0,56 $ par action diluée. Au cours de la dernière année, Air Canada a notamment dû procéder à des réductions d’effectif visant plus de 20 000 employés, soit plus de la moitié de son personnel, en raison de la crise provoquée par la pandémie mondiale.

 

Le conglomérat industriel japonais Toshiba (6502.T, 3 640 yens) a relevé vendredi sa prévision de bénéfice net annuel, après une nouvelle amélioration de ses résultats sur son troisième trimestre 2020-2021, l'impact de la COVID-19 sur ses activités continuant de s'estomper. Le groupe vise dorénavant un bénéfice net annuel de 70 milliards de yens (850 millions de dollars), soit 20 milliards de plus que lors de sa précédente prévision. Il avait accusé une perte nette de 114,6 milliards de yens sur son dernier exercice 2019-2020 qui s'était terminé le 31 mars dernier. Toshiba n'a en revanche pas modifié sa perspective d'un bénéfice opérationnel annuel de 110 milliards de yens (-16% sur un an). Et il a légèrement abaissé son objectif de chiffre d'affaires 2020/21, désormais attendu à 3.070 milliards de yens (24,1 milliards d'euros, soit 20 milliards de moins que lors de sa dernière révision en novembre dernier. Cela reviendrait à un repli de 9% sur un an.

Sur le même sujet

Air Canada a promis de rembourser les vols annulés, selon Unifor

Le syndicaliste dit s’être entretenu mercredi soir avec le chef de la direction d’Air Canada, Michael Rousseau.

CDPQ: à Transat d'examiner toutes ses options

La Caisse de dépôt et placement du Québec considère que Transat doit se prévoir un «plan B».

À la une

Ottawa dévoile le projet de règlement pour les crédits carbone

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

Il régira la façon dont les entreprises pourront enregistrer et vendre les crédits compensatoires accumulés.

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi: