Titres en action: Empire, Air Transat, Criteo, Volkswagen, ...

Publié le 09/12/2021 à 09:58, mis à jour le 09/12/2021 à 11:43

Titres en action: Empire, Air Transat, Criteo, Volkswagen, ...

Publié le 09/12/2021 à 09:58, mis à jour le 09/12/2021 à 11:43

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Empire (EMP-A.TO, 38,28 $) a affiché jeudi un bénéfice en hausse de 8,7% pour son plus récent trimestre, par rapport à la même période de l’an dernier, soutenu par une croissance de 5% de ses ventes. La société mère des enseignes d’épicerie Sobey et IGA a réalisé un profit net de 175,4 millions $, ou 66 cents par action, pour son deuxième trimestre clos le 30 octobre, alors que celui-ci avait été de 161,4 millions $, ou 60 cents par action, un an plus tôt. Les ventes ont totalisé 7,32 milliards $, comparativement à un chiffre d’affaires de 6,98 milliards $ au deuxième trimestre de l’an dernier. Empire a attribué cette croissance à son acquisition de la chaîne de supermarchés Longo’s, plus tôt cette année, à de meilleures ventes de carburant, ainsi qu’à l’expansion de son enseigne Farm Boy, de son service d’épicerie en ligne Voilà en Ontario et de son enseigne FreshCo dans l’Ouest canadien. Ces gains ont été partiellement contrebalancés par la stabilisation du comportement des consommateurs, alors que les restrictions sanitaires liées à la COVID-19 étaient levées à travers le pays. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont progressé de 0,4% par rapport à l’an dernier, et elles ont diminué de 1,3% en excluant les ventes de carburant. 

Transat A.T. (TRZ.TO, 4,57 $) rapporte que ses activités du quatrième trimestre de 2021 se sont soldées par une perte d’exploitation de 118,3 millions $ comparativement une perte de 239,3 millions $ au trimestre correspondant de 2020, soit une amélioration de 121 millions $. La perte nette attribuable aux actionnaires s’est établie à 121,3 millions $, ou 3,21 $ par action diluée, par rapport à 238,1 millions $, ou 6,31 $ par action diluée lors du même trimestre de l’exercice précédent. Au cours de la même période, la perte d’exploitation ajustée est passée de 90,7 millions $ à 58,4 millions $. Quant aux revenus, ils ont été de 62,8 millions $ au plus récent trimestre. Sur l’ensemble de l’exercice, l’entreprise montréalaise de voyages et de loisirs a enregistré des revenus de 124,8 millions $, en baisse de 1,2 milliard $ ou de 90,4% comparativement à l’exercice 2020. En 2021, les activités se sont soldées par une perte d’exploitation de 401,2 millions $, par rapport à 426,0 millions $ l’année dernière. La perte d’exploitation ajustée s’est établie à 213,9 millions $, comparativement à 122,2 millions $ en 2020. Transat A.T. explique que depuis la reprise partielle des opérations aériennes, la demande a constamment progressé et que les coefficients d’occupation ont été en hausse par rapport à 2020. Toutefois, la capacité de la compagnie mise en marché est demeurée inférieure à celle de 2019. Sur l’ensemble des marchés du transporteur, la capacité moyenne pour l’hiver 2022 correspond à 60% de celle de 2019, augmentant de 50% à 75% sur la durée de l’hiver. La présidente et cheffe de la direction de Transat A.T., Annick Guérard, affirme que la compagnie est sur la voie d’un retour vers la normale. Elle ajoute que 2022 débutera avec plus de 2000 employés, contre 750 au plus fort de la crise de la COVID−19, et que le volume prévu permettra d’en rappeler environ 1500 de plus au cours de l’année.   

Le spécialiste français de la pub en ligne Criteo (CI5A.F, 37,20 €) a annoncé jeudi qu'il entrait en négociations exclusives afin d'acquérir la plateforme technologique britannique Iponweb pour 380 millions de dollars américains, sa plus grosse opération à ce jour. Cette «acquisition stratégique» d'un spécialiste de la négociation de données publicitaires, financée essentiellement sur fonds propres et à 20% par des actions Criteo, doit être finalisée au premier trimestre 2022, sous réserve des autorisations d'usage. Elle a pour but d'aider l'ex-fleuron de la French Tech à réduire sa dépendance aux témoins tiers, une technologie de pistage en voie de disparition en raison d'évolutions techniques et réglementaires. Criteo tente d'évoluer d'une activité historique de reciblage publicitaire vers la publicité sur les sites de commerce en ligne, en plein essor et qui présentent l'avantage de détenir des données de première main sur leurs utilisateurs. Il entend pour cela s'appuyer sur les plateformes d'achat et de vente automatisée d'annonces en ligne d'IponWeb, l'un des acteurs encore indépendants dans un marché largement concentré dans les mains des Gafa, Google, Facebook et Amazon en tête. «L'accès à davantage de données de première main de la part des propriétaires de médias et la possibilité de combiner ces dernières avec les données des spécialistes du marketing vont permettre une activation, une interopérabilité et une mesure des performances de ces données bien supérieures au sein de l'écosystème commercial de Criteo», explique le groupe dans un communiqué. Criteo entend générer un revenu annuel additionnel de 100 millions de dollars américains, hors coût d'acquisition du trafic.

Le constructeur automobile Volkswagen (VWAGY, 31,28 $US) va encore accélérer ses investissements dans la voiture électrique et connectée, à 89 milliards d'euros sur les cinq prochaines années, pour s'affirmer dans la course à la voiture du futur actuellement dominée par Tesla. Le groupe va consacrer 56% du total de ses investissements de 159 milliards d'euros à ces technologies clés, contre 50% pour la période entre 2020 et 2024, et estime «qu'une voiture vendue sur quatre» sera électrique en 2026. Les annonces interviennent après la réunion annuelle du conseil de surveillance consacrée au plan d'investissement pluriannuel. En 2020, le groupe avait annoncé 73 milliards d'euros d'investissements dans la voiture du futur pour la période allant jusqu'à 2024. Les investissements progressent également pour financer l'ouverture, avec des partenaires industriels, de six méga-usines de cellules de batteries en Europe dans les prochaines années. L'investissement dans l'électrique progresse de 50% à 52 milliards d'euros, tandis que les fonds alloués à l'hybride — qualifié de «technologie de transition» — diminuent de 30% à 8 milliards d'euros. La transformation numérique coûtera quelque 30 milliards d'euros. Pour répondre à la forte demande électrique, la production du modèle phare ID.3, actuellement à Zwickau, va également démarrer sur le site historique de Wolfsburg, où aucun modèle électrique n'est produit pour l'instant. La future berline électrique et connectée, baptisée Trinity, que Volkswagen prévoit de commercialiser en 2026, sera, elle, produite dans une nouvelle usine à proximité de Wolfsburg.

Le géant mondial des cosmétiques L'Oréal (OR.VI, 423,25 €) a annoncé jeudi avoir signé un accord en vue de l'acquisition de Youth to the People, une société californienne de cosmétiques spécialisée dans les soins pour la peau. L'acquisition est encore soumise «aux approbations réglementaires usuelles et aux autres conditions de clôture habituelles» américaines, selon le communiqué du groupe français, qui ne précise pas le montant de l'opération. Créée en 2015, Youth to the People emploie 70 personnes aux États-Unis et ses ventes devraient dépasser les 50 millions de dollars américains cette année. La marque est principalement commercialisée aux États-Unis, au Canada et en Australie. L'Oréal détient 35 marques à l'international, compte 88 000 collaborateurs dans le monde et a réalisé un chiffre d'affaires de 23,19 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de 2021, en croissance de 14,9% comparé à la même période de 2019, avant le début de la crise sanitaire.

Sur le même sujet

Transat espère répondre rapidement aux appels des voyageurs dès le début de l'été

Avec la reprise de la demande, la dirigeante croit que la situation reviendra à la normale.

Titres en action: Empire, Transat, BMW

Mis à jour le 10/03/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Cinq femmes au sommet
Édition du 09 Mars 2022 | Catherine Charron
Titres en action: Transcontinental, Air Transat, Lindt & Sprüngli, Air Liquide, ...
Mis à jour le 12/03/2022 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Bombardier, Teck Ressources, Loblaws, Maple Leaf, ...
Mis à jour le 24/02/2022 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Bourse: nouvelle séance noire à Wall Street, les indices dévissent

Mis à jour le 18/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto en baisse de 390 points.

Les supermarchés Target plombés par la hausse des coûts, l'action s'effondre

18/05/2022 | AFP

La hausse des coûts de transport et les changements d'habitude des consommateurs ont fortement pesé sur les marges.

À surveiller: Aya Gold & Silver, George Weston et Equinox Gold

18/05/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres d'Aya Gold & Silver, George Weston et Equinox Gold? Voici des recommandations d'analystes.