Titres en action: SNC-Lavalin, Vodafone, Apple, Continental

Publié le 09/03/2021 à 07:35, mis à jour le 09/03/2021 à 09:05

Titres en action: SNC-Lavalin, Vodafone, Apple, Continental

Publié le 09/03/2021 à 07:35, mis à jour le 09/03/2021 à 09:05

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le Groupe SNC-Lavalin (SNC, 26,51 $) a déclaré que sa perte pour son quatrième trimestre s’était accentuée par rapport à l’année précédente, et que ses revenus avaient diminué. La firme d’ingénierie basée à Montréal a indiqué que sa perte nette attribuable aux actionnaires s’était chiffrée à 702,7 millions $ pour le trimestre terminé le 31 décembre, contre 292,9 millions $ au quatrième trimestre de 2019. SNC a ajouté que sa perte nette provenant des activités poursuivies attribuables aux actionnaires s’était élevée à 322,9 millions $ ou 1,84$ par action diluée pour son dernier trimestre, comparativement à une perte de 180,2 millions $ ou 1,03$ par action diluée un an plus tôt. Les revenus ont totalisé près de 1,7 milliard $, contre 1,97 milliard $ à la même période de l’année précédente. SNC a précisé que sa perte ajustée provenant de ses services professionnels et de ses activités de gestion de projet s’était élevée à 268,7 millions $ ou 1,53$ par action diluée, comparativement à un bénéfice ajusté de 109,6 millions $ ou 62 cents par action diluée un an plus tôt.

 

Le groupe de téléphonie Vodafone (VOD, 17,49 $US) a indiqué mardi qu'il prévoyait une capitalisation boursière allant jusqu'à presque 15 milliards d'euros pour sa filiale d'antennes relais Vantage Towers, qu'il doit introduire en Bourse à Francfort ce mois-ci. Grâce à cette opération, l'opérateur britannique espère notamment réduire son endettement. Dans un communiqué, Vodafone dit qu'il a fixé le prix par action pour son opération boursière entre 22,50 et 29,00 euros, soit une capitalisation comprise entre 11,4 et 14,7 milliards d'euros. Le début de la cotation est attendu «le ou autour du 18 mars». L'offre de base porte sur deux milliards d'euros, mais pourra aller jusqu'à 2,8 milliards à travers l'exercice d'options, ce qui pourrait représenter jusqu'à près d'un quart du capital de Vantage. Vodafone avait expliqué le mois dernier que l'opération porterait non pas sur de nouveaux titres, mais sur «la vente d'une partie des actions déjà existantes» pour cette activité et «détenues par Vodafone GmbH», la filiale allemande du groupe britannique.

 

L'organisation France Digitale, qui fédère plus de 2 000 jeunes pousses, a porté plainte mardi auprès de la CNIL contre Apple (AAPL, 116,36 $US), accusée de ne pas demander le consentement de ses utilisateurs pour afficher de la publicité ciblée au sein de ses propres applications. Dans la plainte dont l'AFP a eu connaissance, France Digitale relève que l'option «publicités personnalisées», ajoutée par une mise à jour des paramètres des iPhone et des ordinateurs Mac d'Apple, est activée par défaut. Cette option permet la diffusion de publicités ciblées au sein des applications d'Apple, comme le magasin d'applications App Store, Apple News, ou Bourse. Selon sa propre documentation, la firme de Cupertino (Californie) utilise des informations personnelles et techniques, la géolocalisation ou des historiques de recherches et de navigation. Apple, qui communique largement sur son attachement au respect de la vie privée de ses utilisateurs, affirme ne pas transmettre ces données à des parties tierces, mais les agrège dans des «segments» de quelques milliers de personnes.

 

L'équipementier automobile allemand Continental (CLR, 30,79 $US) a expliqué mardi qu'il s'attendait en 2021 à des suppléments de 200 millions d'euros liés à la pénurie internationale de puces et composantes électroniques, après avoir connu une lourde perte en 2020 à cause de la pandémie de COVID-19. Le groupe s'attend pour l'année en cours à une marge d'exploitation entre 1 et 2% pour ses activités automobiles, une prévision qui «inclut des dépenses logistiques supplémentaires à hauteur de près de 200 millions d'euros liées à la pénurie de semi-conducteurs», selon un communiqué. Le manque de composants électroniques touche depuis quelques mois plusieurs secteurs, de l'automobile à l'électronique grand public. Au total, Continental prévoit une hausse entre 9 et 12% du marché automobile mondial, également en prenant en compte les difficultés d'approvisionnement, qui ont entraîné des interruptions de production chez plusieurs constructeurs au premier trimestre. L'équipementier, qui fabrique des pneus, mais aussi de nombreux composants en se concentrant de plus en plus sur la voiture électrique, s'attend à un chiffre d'affaires entre 40,5 et 42,5 milliards d'euros.

 

 

Sur le même sujet

La bataille juridique entre Epic Games et Apple est commencée

03/05/2021 | AFP

L'éditeur du jeu Fortnite poursuit Apple pour abus de position dominante avec son App Store.

Le potentiel d'appréciation du dollar canadien est limité, selon Fiera Capital

30/04/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Avec sa récente progression, le potentiel d'appréciation du dollar canadien est limité, dit Fiera Capital.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.