Titres en action: Aurora Cannabis, Great-West, Cogeco, GM...

Publié le 08/09/2020 à 08:28, mis à jour le 08/09/2020 à 17:35

Titres en action: Aurora Cannabis, Great-West, Cogeco, GM...

Publié le 08/09/2020 à 08:28, mis à jour le 08/09/2020 à 17:35

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Aurora Cannabis (ABC, 9,92$) a promu Miguel Martin au poste de chef de la direction et a averti mardi qu’il prévoyait d’enregistrer des charges de dépréciation totalisant un maximum de 1,8 milliard $ au quatrième trimestre de son exercice en cours. M. Martin était chef de la direction de la société américaine de CBD Reliva, lors de son acquisition par Aurora, plus tôt cette année. Il avait été nommé directeur commercial d’Aurora en juillet. Michael Singer, qui occupait le poste de chef de la direction par intérim depuis le départ à la retraite de Terry Booth, en février, restera président exécutif du producteur de cannabis. Dans sa mise à jour financière, Aurora a précisé que les revenus nets de son quatrième trimestre devraient se situer entre 70 millions $ et 72 millions $, comparativement à ceux de 75,5 millions $ du troisième trimestre. Les revenus nets du cannabis devraient se situer entre 66 millions $ et 68 millions $, comparativement à 69,6 millions $ au troisième trimestre. Aurora prévoit de publier ses résultats financiers complets pour son quatrième trimestre clos le 30 juin après la fermeture des marchés le 22 septembre.

 

Empower Retirement, une filiale de Great−West Lifeco (GWO, 26,29$), a signé une entente en vue de l’acquisition des activités de services de retraite de Massachusetts Mutual Life Insurance par l’entremise d’une transaction évaluée à environ 4,4 milliards $. Selon l’assureur, l’accord renforcera la position d’Empower en tant que deuxième acteur en importance sur le marché américain de la retraite. Empower avait annoncé en juin son acquisition du gestionnaire d’investissement américain Personal Capital. La Great−West a précisé que les activités de services de retraite de MassMutual comprenaient 26 000 régimes avec environ 2,5 millions de participants et des actifs d’une valeur de 167 milliards $ US. En outre, Empower et MassMutual prévoient un partenariat stratégique en vertu duquel les produits d’assurance numériques offerts par Haven Life Insurance Agency et les produits d’assurance volontaire et de revenu viager offerts par MassMutual pourront être proposés aux clients d’Empower et de Personal Capital. La transaction devrait être conclue au quatrième trimestre de 2020.

 

Le constructeur automobile américain General Motors (GM, 30,00$US) a annoncé mardi qu'il allait prendre 11% des parts du fabricant de camions électriques et à hydrogène Nikola, d'une valeur de 2 milliards de dollars, à qui il vendra ses batteries. L'action de Nikola s'envolait de 45% dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse de New York tandis que celle de GM prenait près de 8%.

 

La famille Audet, qui détient la majorité des actions avec droit de vote de Cogeco (CCA, 113,00$), réitère la fin de non-recevoir opposée à l'offre d'achat non sollicitée d'Altice USA et de Rogers Communications. Dans un communiqué transmis lundi après-midi, Louis Audet a tenu à «clarifier sans équivoque» les intentions de la famille à l'égard de l'entreprise, qui est présente dans la câblodistribution, les services internet et la téléphonie résidentielle, en plus de compter 23 stations de radio au Québec et en Ontario. «Nos actions ne sont pas à vendre. Et permettez-moi d'être clair: notre refus ne constitue en rien une position de négociation; il est définitif», a-t-il déclaré, à titre de président de Gestion Audem Inc. La famille avait rapidement fermé la porte à l'offre de 10,3 milliards $ annoncée mercredi dernier par la filiale du conglomérat européen Altice et l'ontarienne Rogers. La proposition lui aurait permis d'empocher quelque 800 millions $. Les conseils d'administration de Cogeco et de Cogeco Communications ont indiqué que leurs membres indépendants avaient également rejeté l'offre. Les deux groupes de télécommunications sont toutefois revenus à la charge dans les jours suivants, se disant «déterminés» à poursuivre la transaction.

 

Le géant internet Google (GOOG, 1591,04$US) renonce à louer des bureaux qui devaient accueillir jusqu'à 2000 personnes à Dublin, sans donner de raison mais dans un contexte où de nombreuses multinationales confrontées à la crise du Covid-19 revoient leur organisation du travail. «Après beaucoup de délibérations, Google a décidé de ne pas aller de l'avant avec la location (d'un grand espace dans le) Sorting Office», d'après une déclaration reçue mardi par l'AFP, sans plus de détail. D'après le quotidien Irish Times, le groupe américain prévoyait de louer près de 19.000 mètres carrés dans ce bâtiment, ce qui aurait permis d'accueillir jusqu'à 2000 personnes. Une porte-parole précise à l'AFP que le groupe entend continuer à «investir en Irlande» et vient notamment d'acquérir le bâtiment Treasury Building en plus d'un site en développement sur Bolands Quay à Dublin. Google qui emploie quelque 8000 salariés et sous-traitants à Dublin, encourage largement ses effectifs dans le monde à travailler de chez eux pour l'instant à cause de la pandémie. A Londres, cette consigne court jusqu'à l'été prochain.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Cogeco met la main sur DERYtelecom

Cette transaction permettra à Cogeco « d’accroître sa présence dans des régions adjacentes à sa zone de couverture ».

Sans surprise, Cogeco rejette l'offre bonifiée d'Altice et Rogers

Les conseils d’administration de Cogeco et de Cogeco Communications ont rejeté l'offre bonifiée d'Altice et Rogers.

À la une

COVID-19 : François Legault demande quatre semaines d'efforts de plus

Mis à jour il y a 15 minutes | Denis Lalonde

Le Défi 28 jours devient un «Défi 56 jours».

On a testé l'iPad Air d'Apple

Apple lance un nouvel iPad Air cet automne. On l'a mis à l'essai. Voici ce qu'on en pense.

Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

15:41 | AFP

«Nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les téléphones intelligents», explique-t-on.