Titres en action: Weston, Banque Laurentienne, Ford, Netflix

Publié le 02/03/2022 à 09:09, mis à jour le 02/03/2022 à 14:32

Titres en action: Weston, Banque Laurentienne, Ford, Netflix

Publié le 02/03/2022 à 09:09, mis à jour le 02/03/2022 à 14:32

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

George Weston

George Weston (WN.TO) a affiché mercredi un bénéfice pour son quatrième trimestre, dans la foulée de la vente de Weston Foods. La société a vendu ses activités de boulangerie dans le cadre de deux ententes distinctes qui ont été conclues en décembre, pour un produit brut total de 1,47 milliard $. George Weston, qui détient une large participation dans les Compagnies Loblaw (L.TO) et dans le fonds de placement immobilier Propriétés de Choix (CHP.UN), a affiché mercredi un profit attribuable aux actionnaires ordinaires de 217 millions $, ou 1,44 $ par action, pour son quatrième trimestre, en baisse par rapport à celui de 289 millions $, ou 1,88 $ par action, pour la même période un an plus tôt. Cependant, le profit attribuable aux actionnaires ordinaires tiré des activités poursuivies a totalisé 418 millions $, ou 2,80 $ par action, en hausse par rapport à celui de 264 millions $, ou 1,72 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2020. Les revenus pour la période de 12 semaines terminée le 31 décembre ont totalisé 12,90 milliards $, un chiffre d’affaires en baisse par rapport à celui de 13,43 milliards $ de la période de 13 semaines qui avait pris fin le 31 décembre 2020. Sur une base ajustée, George Weston a indiqué que son profit des activités poursuivies avait totalisé 2,32 $ par action pour son plus récent trimestre, en hausse par rapport à celui de 1,74 $ par action pour la même période un an plus tôt.

 

 

Banque Laurentienne

La Banque Laurentienne du Canada (LB.TO, 41,65 $) a dépassé les attentes et déclaré un bénéfice de 55,5 millions de dollars au premier trimestre, en hausse par rapport à 44,8 M$ il y a un an. La banque basée à Montréal affirme que son bénéfice net s'est élevé à 1,17 $ par action diluée pour le trimestre terminé le 31 janvier, en hausse par rapport à 96 cents par action diluée au même trimestre un an plus tôt.

Les revenus ont totalisé 257,5 M$ pour le trimestre, en hausse par rapport aux 247,4 M$ du premier trimestre de l'exercice précédent. La Laurentienne affirme que ses provisions pour pertes sur créances se sont élevées à 9,4 M$ pour le trimestre, contre 16,8 M$ un an plus tôt, les provisions moins élevées sur les prêts dépréciés ayant été contrebalancées en partie par les provisions plus élevées sur les prêts productifs.

Sur une base ajustée, la Laurentienne affirme avoir gagné 1,26 $ par action diluée au cours de son dernier trimestre, en hausse par rapport à un bénéfice ajusté de 1,03 $ par action diluée un an plus tôt. Les analystes s'attendaient en moyenne à un bénéfice ajusté de 1,20 $ par action, selon la société de données sur les marchés financiers Refinitiv. «La Banque a démarré l’exercice en force, grâce au solide rendement des Services aux entreprises, à l’accent que nous continuons de mettre sur le contrôle des coûts et à la bonne qualité du crédit», a déclaré la présidente et chef de la direction Rania Llewellyn dans un communiqué.

 

Ford

Le constructeur automobile américain Ford (F, 16,70 $US) a annoncé mercredi la création d'une nouvelle entité consacrée à ses voitures électriques, Ford Model e, tandis que ses activités traditionnelles seront rassemblées sous la marque Ford Blue. Une troisième entité, Ford Pro, doit rassembler les services de productivité proposés aux entreprises.

Début février, le PDG Jim Farley avait expliqué combien les activités électriques et thermiques étaient différentes à gérer, notamment en termes de rythme, et la rumeur d'une séparation des entreprises courait depuis des semaines en Bourse. «Nous avons fait d'immenses progrès en peu de temps», a expliqué M. Farley mercredi, citant les lancements réussis du pick-up et du VUS électriques F-150 et Mustang Mach-E. «Mais notre ambition est de redevenir une grande entreprise qui change le monde, et ça demande de la concentration». 

Le groupe a également annoncé un relèvement de certains de ses objectifs à long terme: il vise la production de deux millions de véhicules électriques par an d'ici 2026, soit un tiers de sa production mondiale, pour atteindre la moitié en 2030. Il va multiplier par deux ses investissements dans l'électrique dès 2022, pour atteindre 5 milliards de dollars américains. Ford prévoit d'enregistrer une marge opérationnelle de 10% d'ici 2026, avec de meilleures ventes, une «amélioration» du coût des véhicules électriques, et une baisse «significative» des coûts de la filière thermique, à 3 G$ US.

 

Netflix

Netflix (NFLX, 386,24 $US) a annoncé mercredi qu'il comptait acquérir le studio finlandais de jeux vidéo Next Games, un projet qui confirme l'ambition du géant américain du streaming d'étendre ses activités dans l'industrie vidéoludique. Le montant de la transaction, financée en espèces par le rachat des actions de Next Games, est estimé à environ 65 millions d'euros, a indiqué Netflix.

Fondé en 2013, Next Games développe des jeux mobiles issus de l'univers des séries à succès «The Walking Dead» et «Stranger Things», toutes deux diffusées sur Netflix. Selon son patron, Teemu Huuhtanen, l'objectif du studio finlandais est de «devenir un partenaire de choix pour l'industrie mondiale du divertissement en se basant sur les franchises les plus populaires de la planète».

L'action de Next Games, cotée à la Bourse d'Helsinki, s'envolait de près de 120% après l'annonce de Netflix mercredi. Concurrencé par d'autres plateformes de streaming, comme Disney + ou HBO Max, Netflix cherche à se diversifier, notamment en se renforçant dans le secteur très lucratif des jeux vidéo.

Le groupe californien avait annoncé en septembre dernier l'acquisition de son premier studio de jeux vidéo, Night School Studio, qui s'est fait connaître en créant le thriller surnaturel «Oxenfree». En novembre, Netflix a lancé plusieurs jeux mobiles que les abonnés peuvent télécharger gratuitement depuis leur appareil équipé du système d'exploitation iOS ou Android.

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Laurentienne, Whitecap Resources et Telus

Mis à jour le 02/09/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de la Banque Laurentienne, Whitecap et Telus? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Twitter, Banque Laurentienne et Osisko

01/09/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Twitter, Banque Laurentienne et Osisko? Voici quelques recommandations d’analystes.

OPINION Les profits de la Banque Laurentienne ont diminué au 3e trimestre
Titres en action: Banque Laurentienne
Mis à jour le 31/08/2022 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Banque Laurentienne, Delta
Mis à jour le 01/06/2022 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.