Titres en action: George Weston, Lindt, Zoom, Volvo, Boohoo

Publié le 02/03/2021 à 08:43, mis à jour le 02/03/2021 à 11:56

Titres en action: George Weston, Lindt, Zoom, Volvo, Boohoo

Publié le 02/03/2021 à 08:43, mis à jour le 02/03/2021 à 11:56

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

George Weston (WN, 95,94 $) a affiché mardi un bénéfice net en baisse pour son quatrième trimestre, par rapport à la même période un an plus tôt, en raison de l’inscription de charges non récurrentes. Le propriétaire des Compagnies Loblaw, des Propriétés de choix et de Weston Foods a fait état d’un bénéfice attribuable aux actionnaires de 289 millions $, ou 1,88 $ par action, pour son trimestre clos le 31 décembre. En comparaison, son profit avait atteint 433 millions $, ou 2,81 $ par action, à la même période en 2019. En excluant les éléments extraordinaires, George Weston a réalisé un bénéfice de 2,03 $ par action, comparativement à un profit ajusté de 1,69 $ par action au quatrième trimestre précédent. Les revenus du plus récent trimestre, qui comprenait 13 semaines, ont totalisé 13,81 milliards $, en hausse par rapport à ceux de 12,11 milliards $ de la même période un an plus tôt, qui ne comptait que 12 semaines. Les analystes s’attendaient en moyenne à un profit ajusté de 1,89 $ par action, à partir de revenus de 14,06 milliards $, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv. 

 

Le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli (LISN, 84 100 CHF) a vu ses bénéfices fondre en 2020 avec la pandémie, mais a dit mardi s’attendre à une progression de ses ventes de l’ordre de 6 à 8 % en 2021, espérant un net rebond. Cet objectif pour l’année en cours est supérieur à son objectif de croissance de moyen à long terme de 5 à 7 % (hors effets de changes et acquisitions) que le groupe a également confirmé lors de la publication de ses résultats annuels. Le chocolatier suisse a également dit s’attendre à un rebond de sa marge opérationnelle aux environs de 13 à 14 % en 2021, qui redevrait ensuite grimper à 15 % en 2022, a-t-il indiqué dans un communiqué. Avec le choc de la crise sanitaire en particulier au premier semestre, son bénéfice net s’est contracté de 37,5 % par rapport à l’année précédente, à 320,1 millions de francs suisses (290,8 millions d’euros). Sa marge opérationnelle s’est, elle, effritée à 10,5 %, contre 13,2 % un an plus tôt, a-t-il précisé. Le chocolatier suisse connu pour ses pralines Lindor et ses lapins de Pâques dorés avait déjà publié son chiffre d’affaires en janvier, faisant état d’une baisse de 6,1 % de ses ventes (hors effets de changes).

 

Zoom (ZM, 409,66 $US) a fini en force une année qui l'a propulsé d'application de visioconférence à outil vedette de nos vies professionnelles, scolaires et sociales, une tendance de fond malgré l'amélioration des perspectives sanitaires en 2021. La société table en effet sur une croissance de 42% de son chiffre d'affaires pour l'année en cours, d'après son communiqué de résultats trimestriels paru lundi, malgré la probabilité que les vaccins contre la COVID-19 rendent l'éducation à distance et le télétravail moins nécessaires. De février 2020 à janvier 2021, Zoom a engrangé 2,65 milliards de dollars de revenus, soit 327% de plus que l'année précédente et gagné 672 millions de bénéfice net (contre 25 millions en 2019-20). Au dernier trimestre, pendant la saison des fêtes marquée par des reconfinements et des incitations à ne pas organiser de rassemblements, Zoom a réalisé 882 millions de dollars de chiffre d'affaires (+369%) et 260 millions de bénéfice net (contre 15 millions de novembre 2019 à janvier 2020). Fin janvier, le groupe comptait plus de 467 000 entreprises clientes avec plus de 10 employés. Le titre du groupe bondissait de près de 7% au cours des échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse, mardi matin.

 

Volvo (VOLV, 222 couronnes suédoises) va proposer une gamme électrique étoffée uniquement en ligne pour «simplifier» ses ventes et toucher un nouveau public, ont indiqué lundi les dirigeants de la marque suédoise dans un entretien à l'AFP. Filiale du groupe chinois Geely, la marque va accélérer l'électrification de ses modèles et prévoit de retirer de son catalogue d'ici 2030 tous ses modèles à combustion, y compris les hybrides, la même année que Bentley ou Ford pour l'Europe. L'engagement est le plus ambitieux des grands constructeurs automobiles à l’échelle mondiale. Volvo présentera mardi son deuxième modèle 100% électrique, le SUV «coupé» C40, et prévoit d'ici 2025 un petit modèle électrique pensé pour les routes européennes, avant un éventuel cinquième SUV. «Tous nos véhicules électriques ne seront vendus que sur internet», a dit mardi Håkan Samuelsson, le PDG de Volvo Cars, dans un entretien à l'AFP. «Dès 2025, la moitié de nos voitures seront électriques, et la moitié de nos ventes se fera en ligne».

 

La chaîne britannique de vente en ligne de vêtements Boohoo (BOO, 333,10 £) chutait en Bourse mardi après des informations de presse indiquant qu’elle risquait une interdiction aux États-Unis en raison d’accusations de non-respect du droit du travail, qu’elle dément. Le titre perdait 3,30 % vers 10 h 00 à la Bourse de Londres. Sky News affirmait un peu plus tôt que l’agence des douanes et de la protection des frontières américaine (CBP) avait assez de preuves pour ouvrir une enquête, à la suite de pétitions lancées par l’association britannique Liberty Shared. Selon la chaîne d’informations, Boohoo risque d’être interdite d’exporter ses produits sur le sol américain.

 

 

 

Sur le même sujet

Titres en action: MTY, Vivendi, Lindt & Sprüngli, Amazon

Mis à jour il y a 0 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 7 minutes | Refinitiv

Reprise et Omicron, réduction du plastique, Amazon et Visa, 5G et aviation, la tempête perturbe les vols

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi
Mis à jour il y a 25 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse
Mis à jour le 17/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour le 17/01/2022 | Refinitiv

À la une

Desjardins veut des économistes «sur le terrain» à Toronto

Il y a 20 minutes | La Presse Canadienne

La coopérative compte près de 130 000 membres en Ontario, où elle est présente depuis plus d’un siècle.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 7 minutes | Refinitiv

Reprise et Omicron, réduction du plastique, Amazon et Visa, 5G et aviation, la tempête perturbe les vols

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Mis à jour il y a 25 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Marchés: hausse des taux, repli des actions et record pour le pétrole. Wall Street devrait ouvrir en baisse.