Thérapeutique Knight, le nouveau poulain de Jonathan Goodman


Édition du 20 Septembre 2014

Thérapeutique Knight, le nouveau poulain de Jonathan Goodman


Édition du 20 Septembre 2014

Par Jean Décary

Avec une première acquisition des droits sur les produits pharmaceutiques Atryn et Photofrin, le président et chef de la direction de Thérapeutique Knight, Jonathan Ross Goodman, jette les bases d'une stratégie qui a connu un grand succès lorsqu'il était à la barre des Laboratoires Paladin.

La pharmaceutique montréalaise Thérapeutique Knight (Tor., GUD, 6,49 $) a conclu récemment une convention d'achat d'actifs avec Orphan Canada, une firme privée de Toronto spécialisée dans les traitements de maladies rares et les médicaments destinés au marché canadien.

«Je sais faire une chose très bien, celle de bâtir une entreprise canadienne pharmaceutique spécialisée et innovante», dit M. Goodman, lors d'un entretien avec Les Affaires.

Le pdg souligne que l'action de la pharmaceutique spécialisée qu'il a vendue plus tôt cette année est passée de 1,50 $ à 142 $ en 19 ans. «J'ai l'intention de faire la même chose avec Knight, d'exécuter la même stratégie. Cela va prendre du temps, mais j'ai confiance d'obtenir de bons résultats.»

L'homme de 45 ans a été l'un des fondateurs des Laboratoires Paladin, où il a occupé presque sans interruption la fonction de président et chef de la direction. Il a dû s'absenter en 2011 après avoir subi un grave accident de vélo. L'entreprise a été vendue en novembre 2013 à Endo Health Solutions pour 3,2 milliards de dollars.

Knight a vu le jour dans la foulée de cette transaction, qui lui conférait notamment les droits de l'Impavido, un médicament qui traite la maladie tropicale leishmaniose transmise par le phlébotome, un insecte à l'allure d'un petit moucheron. Le produit est en vente dans 16 pays, dont les États-Unis, où il a été officiellement approuvé en mars dernier par la Food Drug Administration (FDA). Cette approbation s'accompagnait d'un rare statut d'évaluation prioritaire, qui peut être vendu à fort prix. Celui-ci réduit le temps d'approbation d'un traitement et sert d'incitatif afin que les sociétés investissent dans de nouveaux médicaments.

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.