Sur LesAffaires cette semaine: Bombardier, TransForce et Facebook

Publié le 26/10/2014 à 21:20, mis à jour le 27/10/2014 à 10:42

Sur LesAffaires cette semaine: Bombardier, TransForce et Facebook

Publié le 26/10/2014 à 21:20, mis à jour le 27/10/2014 à 10:42

Par Yannick Clérouin

Photo: Bloomberg

Les Bourses sont passées de la pire semaine de l’année à la meilleure depuis fin 2012 au cours des cinq dernières séances, les investisseurs ayant été rassurés par les résultats trimestriels et les données économiques au sud de la frontière.

Au cours des cinq dernières séances, l’indice S&P/TSX de la Bourse de Toronto a gagné 2,2%. À New York, le S&P 500 a bondi de 4,1%, le Dow Jones de 2,6% et le Nasdaq de 5,3%.

Outre une autre salve de résultats au cours des cinq prochaines séances, les investisseurs analyseront attentivement les informations transmises par le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui se réunit mardi et mercredi. La question de l’augmentation des taux d’intérêt demeure au coeur des préoccupations des investisseurs.

Chez nous, la saison des résultats s’accélère, avec notamment les sociétés bien connues Bombardier et TransForce.

Bombardier: au-delà d’un bon trimestre

Bombardier (Tor., BBD.B) devrait afficher une forte croissance de ses revenus et de sa rentabilité au troisième trimestre, mais il en faudra certainement plus pour convaincre certains analystes sceptiques à propos des perspectives de la société montréalaise.

La multinationale dirigée par Pierre Beaudoin va dévoiler ses résultats le 30 octobre.

Tim James, de Valeurs mobilières TD, prévoit que la société va dévoiler un bénéfice par action de 0,11$US, ce qui représenterait une hausse de 17% par rapport à la même période il y a un an.

En moyenne, les analystes sondés par Bloomberg visent un profit de 0,10$US l’action.

M. James calcule que les revenus de Bombardier vont croître de 15% à 4,68G$US, grâce à une hausse de 20% des recettes au sein de la division aéronautique et de 11% dans celle du transport.

Les analystes attendent en moyenne des revenus de 4,82G$US.

M. James explique que la forte hausse anticipée des revenus repose en partie sur le fait que Bombardier a livré davantage de jets régionaux au plus récent trimestre qu’à pareille date l’an dernier, laquelle avait été faible à ce chapitre.

Par ailleurs, les analystes surveilleront de près les liquidités reliées aux activités de l’entreprise. M. James croit que Bombardier a utilisé 189M$US de liquidités au troisième trimestre.

Il continue de recommander de conserver le titre, en raison notamment de l’incertitude entourant le développement du CSeries et de l’endettement élevé de Bombardier. Il attend de voir une amélioration de certaines tendances négatives avant d’être plus optimiste à l’égard de l’action.

TransForce: l’importance des acquisitions

À la une

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

Il y a 40 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.

Les gestionnaires sont surreprésentés parmi les travailleurs épuisés

Il y a 40 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Ils ont 70% plus de chance que les non-gestionnaires à se sentir en état de crise.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour il y a 9 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés boursiers figés, préoccupés par le variant Omicron. La Bourse de New York se trouve à l'équilibre.