Saputo : s'attaquer à la Bourse en jouant défensif


Édition du 10 Mars 2018

Saputo : s'attaquer à la Bourse en jouant défensif


Édition du 10 Mars 2018

Par Tahar Mansour

Saputo a un chiffre d’affaires de 12 G$ et est présente dans plusieurs pays. [Photo : Adil Boukind]

Les marchés boursiers fluctuent selon une amplitude variable. La plupart des fluctuations sont normales (+ ou - 1 à 2 %) et sont attribuables aux nouvelles politico-économiques, aux variations des prévisions, aux rumeurs, etc.

Dernièrement, les marchés ont connu des soubresauts irréguliers, notamment un déclin de 12 % sur une semaine, puis un certain rebond.

Je suis de ceux qui pensent que cette correction était inévitable puisque les marchés se négociaient à des ratios cours/bénéfices un peu trop élevés. Alors que nous sommes habitués à des multiples de l'ordre de 15 à 18 fois les profits par action, les titres se négociaient à des multiples dépassant les 20 fois. Bien entendu, j'ignore les cas extrêmes tels qu'Amazon, dont le titre se négocie à 343 fois les profits.

La règle stipule que « si les fluctuations boursières vous empêchent de dormir convenablement, c'est que vous n'êtes pas prêts pour ce type de marché ». Certains investisseurs s'accrochent néanmoins et croient, à juste titre à mon avis, à l'investissement boursier qui est le plus rentable à long terme. Y a-t-il donc moyen d'éviter ces fluctuations trop prononcées ? La réponse courte est oui.

Il faudra alors choisir ce qu'on appelle des titres défensifs. Parmi ces titres, il y a ceux de l'alimentation. C'est que, même lors d'une récession économique, le dernier panier dans lequel le consommateur rationalisera ses dépenses sera celui de l'alimentation. Et encore, il commencera par couper dans les produits de luxe (filet mignon, fruits exotiques, etc.). Dans cette industrie, une entreprise a particulièrement attiré mon attention : le fromager Saputo.

C'est une grande entreprise (environ 13 000 employés) au chiffre d'affaires de 12 G$ et qui est présente dans les principaux pays agricoles du monde : Canada, États-Unis, Argentine (le grenier du monde) et Australie. Regardons ses chiffres.

Saputo est une entreprise qui a grossi assez rapidement en se montrant agressive côté acquisitions. Elle a encore beaucoup d'espace pour grandir, surtout sur le marché européen où elle n'a pas encore mis d'efforts. Grâce au traité de libre-échange Canada-Europe, des portes s'ouvriront certainement pour cette entreprise dont la direction semble être relativement prudente, conservatrice et surtout patiente.

L'action donne droit à un dividende modeste. Son attrait réside surtout dans sa stabilité, son bêta de 0,64 nous indiquant que le titre est beaucoup moins volatil que le marché.

Pour un investisseur patient, Saputo me semble être une bonne action à mettre dans son REER.

EXPERT INVITÉ
Tahar Mansour
est économiste, Ph.D. et chargé de cours à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

02/07/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.