Roots s'enfonce de 21% à ses débuts, avant de se ressaisir

Publié le 25/10/2017 à 12:00

Roots s'enfonce de 21% à ses débuts, avant de se ressaisir

Publié le 25/10/2017 à 12:00

Par Dominique Beauchamp

Le détaillant de vêtements tout-aller au logo de castor Roots s’enfonce de 16% à ses premiers pas en Bourse, ajoutant un autre exemple à la mauvaise réputation des entrées en Bourse.


Même après avoir réduit à 12$ le prix des actions vendues par ses actionnaires, au lieu de la fourchette prévue de 14 à 16$, l'action de Roots(ROOT, 10,02$) a chuté de 21% jusqu'à un plancher de 9,48$, vers 13h00, avant de se ressaisir en après-midi mercredi. 


Les 200 millions de dollars d’actions vendues iront entièrement dans les poches des deux fondateurs et d’un fonds d’investissement.


La société compte financer ses ambitieux projets d’expansion à même ses fonds internes, après deux ans de préparatifs.


Bien que cette mauvaise performance tranche avec le bond de 40% qu’a connu Canada Goose(GOOS, 25,82$) en mars, le recul de Roots imite les débuts difficiles du franchiseur de bistrots de mets-santé Freshii(FRII,5,53$) dont l’action a chuté de moitié depuis janvier ou encore du détaillant de Vancouver Aritzia(ATZ, 11,60$), qui a perdu 28% de sa valeur, depuis septembre 2016.


En juillet, le principal fournisseur de sushis au pays, l'Ontarienne Bento a été obligé de renoncer à son entrée en Bourse, faute de demande suffisante.


Ces entreprises ont tenté de profiter de l’appétit des investisseurs pour des nouveaux titres de croissance, en pleine reprise boursière, mais l’évaluation généreuse des actions offertes les a rendu vulnérables à toute déception et aux humeurs de la Bourse.


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.