Rebond du titre de Bombardier: jeu de ratios boursiers en vue


Édition du 16 Mai 2015

Rebond du titre de Bombardier: jeu de ratios boursiers en vue


Édition du 16 Mai 2015

[Photo: Bloomberg]

Bombardier (Tor., BBD.B, 2,63 $) amorce un processus afin d'inscrire sa division Transport à une Bourse d'Allemagne en cédant au public une participation minoritaire. Pourquoi ? Et combien de plus-value l'opération peut-elle créer pour l'actionnaire ?

Le nouveau chef de direction de la société, Alain Bellemare, a expliqué que la démarche visait principalement à « cristalliser la pleine valeur de Bombardier Transport » et à « solidifier la position financière » du géant montréalais.

Examinons d'abord la position financière.

Bombardier a-t-elle réellement besoin de plus d'argent ?

Plusieurs analystes estiment qu'à la suite de sa dernière ronde de financement, Bombardier a aujourd'hui un niveau de liquidités approprié.

Sa dette nette par rapport au bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) se situe environ à 4,1 fois le bénéfice prévu de 2015 et à 4,3 fois celui prévu de 2016.

En soi, ce n'est pas un ratio affolant. Mais les investissements dans les programmes CSeries et Global ne sont pas terminés et, au terme de ceux-ci, la dette pourrait avoir grimpé (et les ratios aussi). Si un ressac économique survenait dans quelques années, il n'est pas dit que Bombardier serait en mesure de facilement refinancer la portion de dette de 1,4 milliard de dollars qui vient à échéance en 2018. De manière préventive, il vaut mieux pour elle avoir plus de liquidités que moins.

Fadi Chamoun, de BMO Marchés des capitaux, croit qu'il y a peut-être même un enjeu de prévention plus rapproché encore. Il estime qu'à l'heure actuelle, Bombardier a suffisamment de liquidités pour financer ses besoins jusqu'à la fin de 2016, mais que, par la suite, elle aura probablement besoin de financement supplémentaire. Il soupçonne qu'une partie des fonds provenant de la nouvelle émission sera réservée à cette fin.

En conférence de presse, Alain Bellemare a indiqué que la moitié des fonds obtenus seraient injectés dans Bombardier Transport et que l'autre moitié reviendrait à la société mère. En conférence téléphonique, il avait précisé préalablement que la moitié de la somme pourrait « peut-être aller en remboursement de la dette ».

À la une

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

16/06/2024 | Manuel St-Aubin

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.

La course aux stages 2.0

Édition du 22 Mai 2024 | Claudine Hébert

Les cabinets d'avocats ont adapté les 5 à 7 aux nouvelles règles de la société.

L’industrie du droit a besoin de faire les choses autrement

Édition du 08 Mai 2024 | Philippe Jean Poirier

GRANDS DU DROIT. Les cabinets de services juridiques ont été très actifs sur le marché des fusions et acquisitions.