Questrade lancera six FNB au Canada

Publié le 10/02/2015 à 08:54

Questrade lancera six FNB au Canada

Publié le 10/02/2015 à 08:54

Photo Bloomberg.

Le 2 mars prochain, le courtier en ligne Questrade lancera six nouveaux fonds négociés en Bourse (FNB) sur le marché canadien. Quatre autres FNB devraient être lancés au printemps 2015.

« Le lancement de ces FNB est un prolongement de ce nous faisions déjà, soit d'amener de la valeur aux Canadiens à travers toute sortes de produits et de services, soutient Edward Kholodenko, président et chef de la direction de Questrade. Nous sommes d'abord un courtier à escompte, ce qui nous donne un point de vue unique puisque nous connaissons très bien les investisseurs.»

Les six nouveaux produits n'investiront que dans les titres de sociétés américaines. Ils auront tous un indice de référence fourni par Russell et seront couverts contre les variations du dollar canadien.

« Nous avons vu beaucoup de volatilité avec le dollar canadien durant les dernières décennies, en couvrant le FNB contre ces variations, on obtient que le rendement de l'action et non pas celui de la devise», explique John Yuon, directeur principal FNB et produits structurés mondiaux chez Questrade.

La gamme de six FNB, dont les prospectus sont déjà disponibles sur SEDAR, comprendra quatre FNB sectoriels couvrant le secteur de la technologie, de l'industrie, des soins de santé et de la consommation discrétionnaire. À ces quatre produits s'ajoutent un FNB de type croissance et un FNB de type valeur qui se concentreront dans les titres de moyenne capitalisation.

« Les quatre FNB sectoriels auront le Russell 1000 Equal Weighted Index comme indice de référence qui a été créé spécialement pour nous par Russell, indique John Yuon. Les deux autres FNB investiront dans les titres d'entreprises américaines de moyenne capitalisation puisqu'elles sont plus concentrées sur le marché américain et moins exposées à l'euro ou aux marchés émergents.»

Les quatre FNB sectoriels seront à pondération égale, chaque titre ayant la même valeur au sein du portefeuille.

Trouver sa niche

Ce type de FNB, concentré sur les titres américains de moyenne capitalisation, n'était pas encore offert au Canada. C'est là la stratégie de Questrade afin de se tailler une place parmi les manufacturiers déjà présents au Canada.

 

« Nous voulons trouver des niches qui ne sont pas déjà occupées par des manufacturiers de FNB au Canada, prévient Edward Kholodenko. Il ne sert à rien d'offrir des produits qui sont déjà sur le marché, à moins que vous soyez capable de le faire mieux que la compétition. Le marché des indices plus larges est déjà bien occupé.»

Les six nouveaux FNB seront disponibles à travers la plateforme en ligne de Questrade pour les investisseurs individuels, mais également offerts à travers les conseillers en placement: «Ces FNB sont disponibles pour tout le monde, pas seulement les clients de Questrade, note John Yuon. Nous n'offrons toutefois pas de commissions aux conseillers comme certains fournisseurs de FNB le font. »

Les six nouveaux FNB sont :

• Le Questrade Russell US Midcap Growth Index Hedged to CAD (QMG)

• Le Questrade Russell US Midcap Value Index Hedged to CAD (QMV)

• Le Questrade Russell 1000 Equal Weight US Technology Index ETF Hedged to CAD (QRT)

• Le Questrade Russell 1000 Equal Weight US Industrials Index ETF Hedged to CAD (QRI)

• Le Questrade Russell 1000 Equal Weight US Health Care Index ETF Hedged to CAD (QRH)

• Le Questrade Russell 1000 Equal Weight US Consumer Discretionary Index ETF Hedged to CAD (QRD)

Leurs frais de gestion s'élèveront entre 0,70 % et 0,75 % selon le FNB.

 

 

À suivre dans cette section


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Comment les employés québécois imaginent-ils l'après COVID-19?

CHRONIQUE. Un sondage montre que notre univers professionnel connaît une incroyable mutation... #EXCLUSIVITÉ

Joe Biden pourrait renoncer à hausser l’impôt des entreprises

Il y a 46 minutes | François Normand

En campagne électorale, Joe Biden a promis de faire passer le taux d’imposition des sociétés américaines de 21% à 28%.

À surveiller : Lightspeed, Etsy et Dollarama

Que faire avec les titres de Lightspeed, Etsy et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.