Performance Sports: les actionnaires pourraient tout perdre

Publié le 01/11/2016 à 17:39

Performance Sports: les actionnaires pourraient tout perdre

Publié le 01/11/2016 à 17:39

Par François Pouliot

Les actionnaires actuels de Performance Sports, la société mère de Bauer et Easton, pourraient tout perdre.

C'est ce qui se dégage de l'offre initiale de 575 M$ US déposée par Sagard et Fairfax, qui doit servir de base à une éventuelle enchère sous la protection de la loi sur la faillite.

"Dans le scénario actuel, je ne vois aucune provision où les actionnaires actuels seraient pris en compte", a indiqué à Les Affaires l'homme d'affaires Graeme Roustan - et ancien président de la société - qui souhaite pouvoir surenchérir sur les actifs de Performance Sports.

"Je ne peux pas commenter s'il restera quelque chose aux actionnaires. Ça dépendra de la procédure", a de son côté indiqué Kevin Cassidy, analyste financier chez Moody's.

En début de semaine, l'entreprise a pris tout le monde par surprise, y compris Moody's, en annonçant qu'elle se plaçait sous la protection de la loi.

Au dernier trimestre, elle devait 331 M$ US en prêts à terme et 119 M$ US en ligne de crédit.

Dans leur offre de 575 M$ US pour les actifs, Sagard et Fairfax s'engagent cependant aussi à procurer un financement intérimaire de 386 M$ US. Ce financement vient d'ordinaire en priorité sur les autres types de prêts.

Les états financiers devront être clarifiés

Alors que le processus de protection se met en place, le processus d'enchères demeure pendant ce temps rempli de brouillard.

Au mois d'août, Performance Sports a annoncé que son comité de vérification avait lancé une enquête interne en lien "avec la finalisation des états financiers et leur processus d'approbation". Depuis, elle n'a produit aucun résultat financier et il est impossible pour les éventuels acheteurs de savoir si les derniers résultats financiers sont fiables.

"Mon groupe attend actuellement que l'information pertinente soit dévoilée pour évaluer la prochaine étape à suivre", dit Graeme Roustan.

On ne sait si Sagard et Fairfax ont pu avoir accès aux dernières informations. En juin, Paul Desmarais III devait entrer au conseil de Performance Sports, mais il a reporté cette entrée le jour de l'annonce de l'enquête commandée par le comité de vérification.

Monsieur Roustan croit que Power Corp., société mère de Sagard, ne devrait pas pouvoir prendre le contrôle de Performance Sports en raison de sa participation indirecte dans GBL, une filiale à 50% qui détient une participation dans Adidas, qui détient à son tour 100% de CCM, le concurrent de Performance Sports.

"Je ne crois pas que ce serait bon pour le consommateur ou les détaillants canadiens si Power a à la fois de l'influence sur CCM et Bauer", a dit monsieur Roustan.

Power soutient cependant que les interrogations de monsieur Roustan sont sans fondement‎ et qu'il il n'y a aucun conflit d’intérêt. "Power Corporation et Sagard Capital n'ont aucun contrôle ou influence sur Adidas et ses opérations, et n'ont aucun accès quel qu'il soit aux informations confidentielles et compétitives d'Adidas. L'intérêt économique de Power dans Adidas est d'ailleurs de moins de 1%. L'objectif premier de Sagard Capital en l'espèce, à titre d'actionnaire à long terme, demeure de travailler étroitement avec l'équipe de direction de PSG afin de préserver et de faire croître la valeur des actifs et des marques de PSG qui sont des leaders dans le secteur, et de bâtir une entreprise forte qui connaîtra à nouveau le succès", a indiqué le porte-parole de Power, Stéphane Lemay, dans un courriel envoyé au journal.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

À la une

Amazon annonce l'ouverture de nouvelles installations au Québec

Les cinq nouvelles installations seront partagées entre Coteau-du-Lac, Laval et Montréal.

Non au «je, me, moi...» en entrepreneuriat

Il y a 24 minutes | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Rien ne me déçoit plus d’un entrepreneur qui souhaite à tout prix réussir, mais qui ne fait que demander.

Lion livrera 60 autobus scolaires électriques à Autobus Séguin

Ce serait la plus importante commande du genre en Amérique du Nord selon l'entreprise.