Paiement: 4 titres pour profiter de la révolution qui s'annonce

Publié le 16/05/2016 à 12:27

Paiement: 4 titres pour profiter de la révolution qui s'annonce

Publié le 16/05/2016 à 12:27

Photo: Shutterstock

La marche mondiale vers une société de paiements sans argent comptant continue de s'accélérer. En effet, la part mondiale du volume de paiements numériques a dépassé celle des paiements en espèces en 2014, d'après le rapport d'Euromonitor sur les paiements utilisés par les consommateurs.

Par Vikram Barhat

Les transactions électroniques deviennent de plus en plus communes et les sociétés en pointe de la vague des paiements sans espèces, qui offrent des solutions de paiement par carte de crédit, numérique et mobile, continuent à profiter du développement de cette tendance.

Un rapport publié en 2015 par Capgemini et la Banque Royale d'Écosse estime que les volumes de paiements sans espèces ont augmenté à un taux de 8,9% dans le monde pour atteindre un record de 390 milliards de transactions en 2014, selon les dernières données disponibles. La forte croissance de cette tendance est alimentée par une transition continue dans les pays d'Asie Pacifique, menée par la Chine, vers les transactions sans espèces et l'adoption générale de la technologie mobile et sans contact pour les paiements dans les marchés développés, dit le rapport.

À l'image de ces résultats, les volumes de paiements par carte dans les pays asiatiques, qui ont dépassé ceux de l'Amérique du Nord en 2012, devraient d'après Euromonitor représenter jusqu'à 48% du volume mondial des paiements d'ici 2019. Certaines entreprises de paiements dont la vaste empreinte géographique continue de croître sont bien positionnées pour profiter des paiements mobiles et d'autres modes de paiement sans espèces, notamment par carte de crédit, grâce à l'acceptation croissante de la technologie numérique, d'après les recherches de Morningstar sur les actions.

Pour mieux voir les graphiques, zoomez ou téléchargez les images

Visa Inc. Class A

Symbole V
Rendement courant 0,67 %
C/B prévisionnel 24,3
Cours 77,72 $US
Juste valeur 104 $US
Données au 6 mai 2016

Une entreprise de paiement dont la marque est omniprésente, Visa(NY., V) fournit des services d'autorisation, d'acquittement et de règlement de transactions par paiements électroniques. La firme génère ses revenus en facturant des frais à ses clients en fonction du montant et du nombre de transactions effectuées au sein du réseau.

Force dominante sur le marché mondial, Visa détient environ la moitié de toutes les transactions par carte de crédit et près des trois quarts des transactions par carte de débit, d'après le Nilson Report.

«Dans un monde où le nombre de transactions par mode de paiement numérique est constamment en train d'augmenter, les sociétés qui possèdent des avantages concurrentiels importants devraient être florissantes», dit Jim Sinegal, analyste des actions à Morningstar, indiquant que la tendance en cours fait naître une longue série d'occasions de croissance à long terme.

Le fort avantage compétitif de Visa tient de ses généreuses dépenses en matière de technologie, de sécurité et de marketing, et les concurrentes ont du mal à offrir d'autres solutions dans le secteur des paiements, dit M. Sinegal, qui a récemment relevé la juste valeur de l'action de 71 $US à 104 $US.

Après avoir examiné les perspectives de croissance des paiements électroniques dans le monde, il a projeté une croissance annuelle des revenus de 11% au cours des cinq prochaines années, accompagnée d'une croissance des marges bénéficiaires de 54,1% en 2015 à 57,3% en 2020.

M. Sinegal mentionne le succès précoce d'Apple Pay pour souligner que les nouveaux modes de paiement incorporeront les activités de Visa plutôt que de les perturber. «Visa est le chef de file du marché des paiements numériques et sera difficilement détrônée», a-t-il dit.

MasterCard Inc.

Symbole MA
Rendement courant 0,72 %
C/B prévisionnel 23,4
Cours 96,68 $US
Juste valeur 120 $
Données au 6 mai 2016

Une autre présence dominante sur le marché mondial des solutions de paiement, MasterCard(NY., MA), génère ses revenus en facturant des frais de transactions pour les paiements par carte de crédit et de débit, ainsi que les retraits électroniques d'argent liquide.

L'entreprise a commencé l'année 2016 du bon pied, affichant des revenus de 2,4 milliards $US au premier trimestre, soit une hausse de 10% par rapport à la même période en 2015, alimentée par une hausse de 14% dans le traitement des transactions et une hausse de 13% de la valeur totale des transactions effectuées par les clients.

«MasterCard finira par traiter une part beaucoup plus importante du total des transactions de paiement, ce qui permettra une forte croissance de son chiffre d'affaires au cours des prochaines années», dit M. Sinegal, qui souligne que «la présence mondiale de l'entreprise renforce cet élan, car plus de la moitié de son revenu est généré en dehors des États-Unis.»

La firme alloue une partie importante de son budget de dépenses à la sécurité et aux initiatives dans le secteur des paiements numériques, que M. Sinegal considère comme un «bon investissement pour l'avenir».

Reconnaissant que le passage aux paiements électroniques, alimenté par les porte-monnaie électroniques, fera augmenter les flux monétaires au sein du réseau de MasterCard, il a récemment augmenté la juste valeur de l'action de 106$US à 120$US. Les prévisions de M. Sinegal sur cinq ans indiquent une croissance du revenu de 9%, accompagnée de marges bénéficiaires de 40%, et il prévoit que le bénéfice d'exploitation avant impôts se situera en moyenne à 8% par an après 2019.

American Express Co.

Symbole AXP
Rendement courant 1,8 %
C/B prévisionnel 11,6
Cours 64,51 $US
Juste valeur 76 $US
Données au 6 mai 2016

Le plus grand émetteur de cartes de crédit aux États-Unis par son volume d'achats American Express(NY., AXP) fournit des cartes de débit et de crédit, des services de voyage, des prêts et autres produits et services aux entreprises et aux particuliers.

D'un côté, l'entreprise pratique une politique de dépenses énergique visant à accroître sa clientèle et établir des partenariats dans le commerce de détail. De l'autre, elle envisage de réduire ses coûts d'un milliard de $US d'ici la fin de l'année prochaine.

Dans un communiqué de presse annonçant les résultats du premier trimestre de la société, le chef de la direction Kenneth Chenault a indiqué: «nos priorités pour l'année sont d'optimiser les investissements que nous effectuons dans l'entreprise.»

Cette entreprise dotés d'importants avantages concurrentiels qui compte Berkshire Hathaway(NY., BRK.B), société gérée par Warren Buffett, comme son plus grand actionnaire mise fort sur les paiements mobiles. Apple a récemment commencé à offrir ses services de paiement mobile, Apple Pay, aux détenteurs d'une carte American Express au Canada et en Australie. La firme de cartes de crédit est positionnée pour en profiter davantage lorsqu'Apple Pay sera lancée en Espagne, à Singapour, à Hong Kong et dans d'autres régions plus tard dans l'année.

«American Express constitue une part importante des paiements par voie électronique qui devraient prendre de l'ampleur dans les années à venir», dit M. Sinegal, qui a récemment augmenté la juste valeur de l'action de 72$US à 76$US.

PayPal Holdings Inc.

Symbole PYPL
Rendement courant -
C/B prévisionnel 22,8
Cours 39,48 $US
Juste valeur 48 $US
Données au 6 mai 2016

Chef de file des paiements en ligne, PayPal(Nasdaq, PYPL) fournit des solutions de paiements électroniques aux commerçant et consommateurs du monde entier.

«L'entreprise dispose d'une grande avance sur la concurrence dans le domaine des porte-monnaie électroniques en termes de confiance et d'utilisation des services en ligne, ce qui devrait lui permettre de profiter de la croissance rapide des paiements numériques à court terme», a dit M. Sinegal dans un rapport Morningstar.

L'entreprise a connu un bon départ en 2016, affichant des transactions de 81,1 milliards $US au premier trimestre, soit une croissance de 31% par rapport à l'année dernière, et a ajouté 4,5 millions de nouveaux clients.

«Les paiements mobiles représentent maintenant un peu plus du quart des volumes traités, et ont crû à un taux de 54% pendant le trimestre», a dit M. Sinegal, qui évalue l'action à 48$US.

PayPal subira certainement des pressions de la part des nouveaux intervenants dans le secteur du traitement des paiements, et M. Sinegal a indiqué que la position de chef de file de la société dans le commerce électronique et la solidité de sa marque «devraient suffire pour lui permettre d'enregistrer des rendements du capital supérieurs pendant une période prolongée».

Après s'être séparée de eBay(Nasdaq, EBAY) l'année dernière, PayPal poursuit sa stratégie consistant à établir des partenariats avec les principales sociétés de services mobiles dans le monde pour générer de nouveaux flux de revenus et ouvrir de nouveaux comptes.

M. Sinegal projette une croissance annuelle moyenne du revenu de 15% au cours des cinq prochaines années et une croissance des marges de profit de 16% à 19%.

Vikram Barhat est auteur pigiste spécialisé dans les domaines du placement, des finances personnelles et des petites entreprises. Il compte 15 ans d'expérience dans divers rôles éditoriaux, autant pour les médias imprimés qu'électroniques, et ce sur trois continents. Notamment, il a été rédacteur des publications Advisor's Edge et Advisor.ca.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Ces trois tendances bouleverseront l'économie américaine

14/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Elles auront des impacts positifs et négatifs sur la société, les entreprises et les travailleurs américains.

Le retour des aubaines hisse le S&P/TSX à un record

BLOGUE. Il est encore trop tôt pour dire si les titres bon marché et plus cycliques prendront le relais en Bourse.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.