MTY: un meilleur bénéfice que prévu, mais les pires ventes depuis deux ans

Publié le 07/10/2015 à 19:11, mis à jour le 07/10/2015 à 19:33

MTY: un meilleur bénéfice que prévu, mais les pires ventes depuis deux ans

Publié le 07/10/2015 à 19:11, mis à jour le 07/10/2015 à 19:33

Par Dominique Beauchamp

La mauvaise conjoncture dans l'Ouest nuit aux ventes du franchiseur fondé par Stanley Ma.

Le restaurateur Groupe d’alimentation MTY(Tor.,MTY, 33,07$) a surpassé les prévisions des analystes avec une hausse de 15% de son bénéfice, à 0,43$ par action au troisième trimestre.

Ses flux de trésorerie ont plus que doublé à 17,8 millions de dollars.

Cela reflète les avantages du modèle de franchisage et de la stratégie d’acquisitions de la société dirigée par Stanley Ma.

Son bénéfice d’exploitation a grimpé de 27%, à 13,3 millions de dollars, comme l’avait prévu Michael Glen, de Banque Laurentienne Valeurs mobilières.

Toutefois, l’essentiel de ces hausses provient des franchises acquises depuis un an, soit Madisons, Café Dépôt, Muffin Plus, Sushi-Man, Fabrika, Van Houtte, ainsi que Manchu Wok, Wasabi Grill et Sense Asian.

Au troisième trimestre, quelque 96% de la hausse de 19% du chiffre d’affaires du réseau est attribuables aux acquisitions.

 Les ventes reculent pour les deux-tiers des enseignes

Par contre, les ventes comparables des restaurants ouverts depuis plus d’un an ont reculé de 1,6%, alors que M. Michael avait espéré des ventes stables.

Ce déclin est d’autant plus décevant qu’il se compare à une baisse de 1,6% des ventes comparable pour le même trimestre, un an plus tôt.

En août, les ventes du réseau de 2740 établissements ont été les plus faibles depuis juin 2013. Les deux tiers des 42 enseignes ont affiché un recul de leurs ventes comparables.

«L’industrie de la restauration demeure incertaine. La concurrence continue à s’intensifier, tant au niveau des prix que de l’offre», peut-on lire dans le rapport de gestion trimestriel.

Le déclin observé en Alberta et en Saskatchewan s’est accéléré depuis le mois de mai. MTY y compte 21% de ses restaurants.

Au troisième trimestre, les ventes comparables dans ces deux provinces ont reculé davantage que celles de la moyenne du réseau.

Encore une fois, les établissements situés dans les centres commerciaux ont fait meilleure figure que les restaurants ayant pignon sur rue.

Pour les neuf premiers mois de l’année, MTY a fermé 199 établissements et en a ouvert 80 autres.

Les établissements fermés réalisaient des revenus moyens d’un peu moins de 20 000$ par mois, précise le rapport.

Avant le dévoilement des résultats, l’action de MTY s’était appréciée de 1,75% à 33,07$. Son action a toutefois perdu 2 % depuis le début de l’année et 11% depuis le 11 août.

Reste à savoir si jeudi les investisseurs et les analystes salueront la hausse de 15% des bénéfices ou puniront le nouveau déclin des ventes, sans l’effet des acquisitions.

Le franchiseur reste très rentable comme en témoigne la marge d'exploitation de 49% de ses activités de franchisage et sa marge d'exploitation consolidée de 35%, pour les neufs premiers mois de l'exercice.

La société dispose aussi de 35 millions de dollars de trésorerie et de crédit pour poursuivre sa stratégie d'acquisitions.

 

 

 

À la une

Hausse de 4,4% de l'IPC en septembre, le taux le plus élevé depuis 2003

Il y a 23 minutes | La Presse Canadienne

Il s’agit du taux le plus élevé depuis février 2003. Les prix ont augmenté dans toutes les composantes principales.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour à 07:56 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Hésitation sur les marchés, concentrés sur les prix et les résultats d'entreprises. Le bitcoin en petite baisse.

Bourse: Wall Street termine en hausse, gonflée par les résultats de sociétés

Mis à jour le 19/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture au dessus des 21 000 points pour une première fois.