MTY: à quoi s'attendre ce soir?

Publié le 07/10/2015 à 13:03, mis à jour le 07/10/2015 à 17:01

MTY: à quoi s'attendre ce soir?

Publié le 07/10/2015 à 13:03, mis à jour le 07/10/2015 à 17:01

Par Dominique Beauchamp

Le pdg MTY Stanley Ma poursuit sa stratégie d'acquisitions ciblées, mais une transaction majeure aux États-Unis se fait attendre.

L’action du Groupe d’alimentation MTY (Tor., MTY, 32,67$) pourrait bien réagir aux résultats du troisième trimestre, attendus après la clôture des marchés, si un analyste voit juste.

Michael Glen, de Banque Laurentienne Valeurs mobilières, prévoit en effet un bond de 27% du bénéfice d’exploitation et de 13,5% du bénéfice à 0,42$ par action pour le franchiseur des restaurants Thaï Express, Sushi Shop et Madisons.

«Les investisseurs devraient voir d’un bon œil cette deuxième amélioration consécutive du bénéfice d’exploitation», écrit l’analyste.

Deux boulets que MTY trainait depuis le quatrième trimestre de 2013 semblent s’estomper, selon M. Glen.

MTY avait en effet accru ses provisions pour mauvaises créances parce que le franchiseur estimait qu’il lui serait plus difficile de recouvrer certains montants que lui doivent ses franchisés.

La société avait aussi augmenté les charges pour les établissements fermés et les litiges.

Certaines franchises moins performantes pesaient aussi sur les revenus de redevances. Or, MTY élague ses restaurants moins productifs, depuis plusieurs mois.

Ceci dit, les ventes des restaurants ouverts depuis plus d’un an, une mesure de la croissance interne, seront stables au troisième trimestre, comparativement à un recul de 1,6 % un an plus tôt et de 0,1% au deuxième trimestre, prévoit l’analyste.

«Cela concorde avec le ton prudent des dirigeants dans le rapport de gestion du deuxième trimestre concernant l’humeur peu dépensière des consommateurs, la concurrence féroce et quelques signes de ralentissement dans l’Ouest canadien», évoque M. Glen.

En revanche, l’acquisition des restaurants Madisons, Café Dépôt, Van Houtte et Manchu Wok nourrira une hausse de 23,6% des revenus totaux du réseau de restaurants. L’analyste estime aussi que l’ouverture des nouveaux restaurants contribuera 4 millions de dollars aux revenus totaux du troisième trimestre.

M. Glen est l’analyste le plus optimiste des quatre qui assurent le suivi de MTY, avec un cours-cible d’un an de 40$, pour un gain potentiel de 22%.

Il n’y a pas que l’amélioration prévue de la trajectoire du bénéfice d’exploitation qui attire M. Glen, mais la capacité d’acquisition de MTY que lui confèrent son bilan solide et ses flux de trésorerie réguliers.

En septembre, MTY a complété l’achat de 60% de la chaine de 17 établissements Big Smoke Burger, qui réalise des ventes de 14M$, pour 3M$. 

Le président et chef de la direction Stanley Ma avait expliqué, par voie de communiqué, que le segment des hamburgers gastronomiques était en pleine expansion.

L’action de MTY cherche un nouveau souffle en Bourse. Son action est restée stable depuis 12 mois en raison des ventes comparables décevantes, du plafonnement du bénéfice d’exploitation et de l’absence d’acquisition majeure, notamment aux États-Unis.

 

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le rouge en attendant le rapport américain sur l’emploi

Mis à jour le 06/10/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé sur un recul de plus de 200 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 06/10/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: mdf commerce, Twitter et Lightspeed

06/10/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres mdf commerce, Twittert et Lightspeed? Voici quelques recommandations d’analystes.