Magna et Linamar, des occasions en plein scandale de leur client Volkswagen


Édition du 03 Octobre 2015

Les investisseurs téméraires peuvent envisager de cueillir les titres de Magna International (NY, MGA, 45,90 $ US) et Linamar (Tor., LNR, 67,65 $), éclaboussés en Bourse par la duperie de leur client Volkswagen qui a équipé ses moteurs diesel de logiciels faussant ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Aritzia, Magna et Couche-Tard

10/01/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Aritzia, Magna et Couche-Tard?

Pourquoi la Bourse de Toronto ne fête pas le nouvel Aléna?

Après un suspense de treize mois, le S&P/TSX célèbre bien peu. Voici des explications.

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.