«Lululemon devrait acheter Under Armour»

Publié le 13/02/2017 à 11:34

«Lululemon devrait acheter Under Armour»

Publié le 13/02/2017 à 11:34

Par lesaffaires.com

La photo présentée par le Financial Post montre le message de Chip Wilson aux dirigeants de Lululemon

Les investisseurs ne semblent pas partager l’avis du fondateur et ex-PDG de Lululemon(NASDAQ, LULU), Chip Wilson, qui clame haut et fort que la chaîne spécialisée dans les vêtements de yoga doit acheter Under Armour(NY., UA).

Les titres des deux principales sociétés battaient en retraite lundi matin, alors que les indices sont en hausse.

Jamais à court d’idées lorsqu’il s’agit de faire passer ses messages non sollicités à la haute direction de son ancien bébé, M. Wilson a publié une publicité sur un abribus de la région de Vancouver–où est situé le siège social de Lululemon– sur lequel il est écrit en gros caractères «Lululemon, achetez Under Armour maintenant»–.

Le Financial Post a relevé cette publicité pour le moins incongrue vendredi après la fermeture des Bourses.

Même si M. Wilson affirme que le moment est idéal pour acheter Under Armour en raison de sa chute de 43% en Bourse au cours de la dernière année, cela n’empêche pas le titre de reculer de 0,72% à 21,44$US en fin de matinée.

«Le modèle d’entreprise de Lululemon est d’être libre de dette, de détenir 1 milliard de dollars à la banque et de se tenir prête à une occasion extraordinaire», peut-on lire sur le panneau publicitaire diffusé tout près des bureaux de l’équipementier de yoga.

Ce n’est pas la première fois que M. Wilson adresse publiquement des messages à ses successeurs. Il a d’ailleurs lancé un site Web (elevate lululemon) où il partage ses observations pour hisser l’entreprise à des niveaux supérieurs.

Sur le site, il mentionne qu’une union d’Under Armour et de Lululemon serait favorable parce que la première s’adresse à une clientèle masculine, et la seconde, à une clientèle féminine. Il avance d’autres arguments pour lesquels Lululemon devrait mettre la main sur Under Armour.

Mais, comme il le souligne, les deux entreprises ont des cultures d’affaires fort différentes. Et c’est peut-être cet aspect qui rebute les spéculateurs à miser sur une transaction entre les deux équipementiers sportifs.

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

22/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.