Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 24/06/2022 à 14:29

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 24/06/2022 à 14:29

(Photo: Getty Images)

BRP (DOO-T, 118,17$, DOOO-N, 94,02 $US): plein gaz
Malgré un inventaire réduit, BRP est parvenue à dépasser les attentes des analystes au cours du deuxième trimestre de son exercice de 2022, et elle compte bien poursuivre sur ce sentier malgré les embûches qui pointent à l’horizon, croit Brian Morrison de TD Securities.

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.

20 juin

Dans les Titres en action:

Sundial dépose une offre-paravent pour acquérir le groupe Zenabis

Sundial Growers a accepté de faire une offre-paravent pour acquérir le producteur de cannabis Zenabis, qui s’est placé la semaine dernière sous la protection des tribunaux contre ses créanciers.

L’accord fixera une offre minimale acceptable pour les activités et les actifs du groupe Zenabis.

Zenabis, une filiale en propriété exclusive de la société de cannabis Hexo, se restructure en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

En décembre 2020, Sundial a annoncé l’acquisition d’un investissement qui détenait 58,9 millions de dollars (M$) dans la dette sécurisée de premier rang du groupe Zenabis. Le principal impayé était de 51,9 M$ en date du 16 juin 2022.

Les actifs couverts par l’entente de lundi comprennent une installation de culture intérieure à Atholville, au Nouveau-Brunswick, avec une capacité de production annuelle d’environ 46 000 kilogrammes de cannabis séché et une capacité d’extraction de 15 000 kilogrammes.

L’accord comprend également une installation intérieure désaffectée à Stellarton, en Nouvelle-Écosse, qui a été utilisée comme installation d’emballage, de traitement et de fabrication de produits à base de cannabis à valeur ajoutée.

 

Loblaw éliminera les sacs en plastique à usage unique au début 2023

Les Compagnies Loblaw (L.TO, 110,38 $) ont annoncé lundi leur intention d’éliminer tous les sacs de plastique à usage unique de leurs magasins d’ici la fin du premier trimestre de 2023. La société mère de la chaîne d’épiceries Loblaws et des pharmacies Shoppers Drug Mart a précisé que cette décision serait en vigueur dans tous les magasins d’alimentation détenus par la société et les franchisés, ses pharmacies et son service PC Express partout au pays. L’entreprise compte environ 2500 magasins dans l’ensemble du pays. 

Loblaw a précisé qu’au fur et à mesure que les sacs d’épicerie en plastique à usage unique seront éliminés systématiquement, province par province, les clients auraient accès à une variété de solutions de rechange réutilisables. Selon l’entreprise, les consommateurs ont déjà adopté les sacs réutilisables, l’adoption d’un frais pour les sacs en plastique ayant entraîné une réduction de 70% de l’utilisation de ces sacs dans ses magasins. 

 

Bell Canada: vote pour un mandat de grève à 65% de 4200 employés de bureau

Les membres du syndicat Unifor qui sont des employés de bureau de Bell Canada (BCE.TO, 61,93$) ont voté en faveur d’un mandat de grève dimanche, juste avant les négociations prévues cette semaine avec l’employeur. Les quelque 4200 travailleurs de l’unité de négociation vivent et travaillent en Ontario et au Québec. Unifor précise que plus des deux tiers des membres ont voté, dont 65% en faveur de la grève.

La secrétaire-trésorière nationale d’Unifor, Lana Payne, fait remarquer que pendant que les travailleurs subissent une hausse en flèche du coût de la vie, les profits de Bell ont atteint des sommets. Le mois dernier, BCE, la société mère de Bell Canada, a indiqué que son bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires s’était élevé à 877 millions de dollars pour le trimestre clos le 31 mars, par rapport à celui de 642 M$ réalisé un an plus tôt. Les revenus d’exploitation ont totalisé 5,85 G$, comparativement à ceux de 5,71 G$ des trois premiers mois de 2021.

Les travailleurs cherchent à obtenir une augmentation de salaire qu’ils veulent équitable, à continuer de travailler à domicile et à obtenir un plancher d’emploi. Unifor reproche à Bell d’avoir déployé au cours des ans des efforts pour réduire la taille de l’unité de négociation par attrition, la sous-traitance et d’autres formes d’érosion.

Les deux parties doivent rencontrer un conciliateur fédéral à compter de ce lundi. La convention collective précédente a expiré le 30 novembre 2021.

 

CN: grève de 750 employés au Canada depuis samedi matin dernier

Quelque 750 employés de la Compagnie des Chemins de fer nationaux du Canada, le Canadien National (CNR.TO, 140,89 $US), sont en grève depuis samedi matin selon ce que confirme leur syndicat, la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE).

La direction du transporteur ferroviaire basé à Montréal a assuré la semaine dernière qu’elle serait en mesure de poursuivre les activités habituelles en toute sécurité, aussi longtemps que nécessaire. Les grévistes effectuent notamment des tâches liées aux communications et à la signalisation.

La direction du CN invite le syndicat à résoudre les points de discorde sur les salaires et les avantages sociaux par le biais d’un arbitrage exécutoire. 

 

À surveiller

BRP (DOO, 81,15 $): le recul des deux derniers mois offre probablement une belle occasion d’achat, selon l’analyste de Desjardins. Les 14 et 15 juin, le manufacturier de produits récréatifs de Valcourt tenait sa journée des investisseurs en Floride. C’était l’occasion pour les analystes de rencontrer la direction et de tester quelques-uns de ses produits.

Alimentation Couche-Tard (ATD, 53,04 $): une semaine avant la divulgation des résultats trimestriels, l’analyste de la Nationale hausse légèrement son cours cible. Le deuxième plus important exploitant de dépanneurs en Amérique du Nord divulguera les résultats du 4e trimestre de son année financière 2022 le 28 juin.

Québecor (QBR.B, 27,66 $): finalement, elle achète Freedom Mobile. Les spéculations auront duré des mois, mais finalement on apprenait vendredi soir que la firme de télécommunications québécoise avait conclu une entente pour acheter Freedom Mobile, le fournisseur canadien de télécommunications sans fil de Shaw Communications, dont cette dernière doit se départir dans le cadre de sa fusion avec Rogers Communications.

 

Pour consulter les titres du 21 juin, cliquez suivant.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

08/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé en attendant l’inflation

Mis à jour le 08/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a légèrement augmenté lors d’une journée plutôt calme du côté des négociations.

OPINION Les nouvelles du marché
Mis à jour le 08/08/2022 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi
Mis à jour le 08/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: à la recherche du «nouveau normal»

À la une

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé en attendant l’inflation

Mis à jour le 08/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a légèrement augmenté lors d’une journée plutôt calme du côté des négociations.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

08/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

À surveiller: Héroux-Devtek, BCE et Canadian Natural Resources

08/08/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Héroux-Devtek, BCE et Canadian Natural Resources ? Voici quelques recommandations ...