Les investisseurs ont tort de bouder Power Corporation


Édition du 06 Septembre 2014

Phil Hardie, de Banque Scotia, jette un regard neuf sur Power Corporation et conclut que son action est la plus intéressante de l'empire de la famille Desmarais. Dans l'industrie des services financiers, l'action de Power est un bon choix, parce qu'elle offre des caractéristiques à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Banques: à quoi s'attendre au deuxième trimestre

Mis à jour le 15/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. À cinq jours des résultats du 2e trimestre pour les banques, les attentes des analystes sont bien modestes.

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?

À la une

La gentillesse, un vilain défaut au travail?

BLOGUE. Curieusement, trop de gentillesse peut nuire à la performance d'une équipe, et même de l'entreprise...

Fiat Chrysler propose une fusion avec le constructeur français Renault

Il y a 21 minutes | La Presse Canadienne

L'alliance existante de Renault avec les groupes japonais Nissan et Mitsubishi pourrait se poursuivre.

Fusion Renault-Fiat Chrysler: Nissan, l'allié de 20 ans mis sur la touche

Il y a 11 minutes | AFP

«Nissan semble avoir été tenu à l'écart.»