Les actionnaires lâchent Astral

Publié le 19/10/2012 à 09:38, mis à jour le 19/10/2012 à 12:08

Les actionnaires lâchent Astral

Publié le 19/10/2012 à 09:38, mis à jour le 19/10/2012 à 12:08

Par Stéphane Rolland

Photo-montage LesAffaires.com

L’action d’Astral subit une raclée en Bourse après l’avortement de son acquisition par BCE. Immédiatement à l’ouverture, le titre perdait 17 %. Il s'est depuis ressaisi, mais perd toujours 7,20$ ou 15% à 39,80$ vers la mi-séance.

Après la fermeture des Bourses jeudi, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a refusé d’autoriser l’achat d’Astral par Bell. La transaction serait contraire à l’intérêt des consommateurs canadiens, a tranché le CRTC.

La transaction avait suscité une vive opposition des concurrents et de certains groupes de la société civile.

BCE et Astral, pour leur part, présentaient la transaction comme une possibilité de concurrence Netflix, de conserver le siège social d’Astral au Québec. BCE a aussi mis de l’avant la création d’un service de presse d’envergure nationale.

BCE offrait 50 $ pour les actions de catégorie A. La transaction était évaluée à 3,4 G$.

Avant l’annonce de la transaction en mars, le titre s’échangeait autour des 36 $.

Le revers a aussi frappé BCE qui perd 1,58 % à 42,94 $.

PLUS :

François Pouliot : Mariage rompu entre BCE et Astral: restons à l'antenne

Philippe Leblanc : Astral - Une surprise pour plus d'un mais apparemment pas pour tous

Jean-François Codère : Bell - Astral : maintenant, quoi?

Titres à surveiller: BCE et Astral

Le CRTC rejette l'acquisition d'Astral Media par Bell

 

 

À suivre dans cette section

À la une

Le rendement de la CDPQ en 2020 est sous son indice de référence

Il y a 20 minutes | La Presse Canadienne

Il s’agit de la moins bonne performance du bas de laine des Québécois depuis 2018.

CDPQ: une gestion de l'innovation à trois niveaux

SPÉCIAL INNOVATION. Gérer l’innovation au sein d’une organisation aussi vaste que la CDPQ n'est pas une mince tâche.

Le prix médian pour un condo à Montréal atteint 436$/pi2 en 2020

BLOGUE INVITÉ. Le prix médian au pi2 des copropriétés sur l'île de Montréal a grimpé de 14% en 2020.