Le titre de Facebook décroche

Publié le 25/07/2018 à 18:44

Le titre de Facebook décroche

Publié le 25/07/2018 à 18:44

Par François Pouliot

À la suite d'un avertissement de la direction à l'effet que la croissance des revenus ralentira en deuxième moitié d'année et que la marge bénéficiaire rétrogradera significativement dans les années à venir, le titre de Facebook s'effondre ce mercredi au marché hors cote.


À 18h35, l'action est en recul de près de 20% et cote à 173,66$ US.


"Le taux de croissance de nos revenus totaux continuera de ralentir au second semestre 2018 et nous prévoyons qu'il déclinera par un pourcentage dans la haute fourchette à un chiffre comparativement aux trimestres précédents. À la fois au troisième et au quatrième trimestre", a prévenu le chef de la direction financière, David Wehner.


"Au cours des prochaines années, nous anticipons que notre marge bénéficiaire opérationnelle tendra à se situer vers le milieu des 30%", a-t-il ajouté, en précisant que les coûts allaient grimper plus vite que les revenus. La marge de Facebook au deuxième trimestre est tombée à 44%, comparativement à 47% l'an dernier.


Les dépenses devraient croître de 50 à 60% pour les trimestres à venir en 2018, alors que l'entreprise investira davantage en sécurité, en marketing et en acquisition de contenus.


Au deuxième trimestre, en excluant les variations de change, les revenus de Facebook ont connu une progression de près de 38%, à 13,2 G$ US.


Avec un bénéfice 1,74$ US par action, les résultats du trimestre ont tout de même battu les attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice à 1,72$ US.


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

24/04/2019 | Catherine Charron

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour le 24/04/2019 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.