Le réalignement industriel de General Electric s'accélère


Édition du 13 Juin 2015

L'intérêt des acquéreurs est tel que General Electric (GE, 27,34 $) pourrait se départir de l'essentiel de ses activités financières bien avant les trois ans que s'était donné le conglomérat industriel dirigé par Jeffrey Immelt. Le ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Titres en action: General Motors, Boeing, Rio Tinto, Amgen, GE...

Mis à jour le 30/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

General Electric supprime 10% de ses effectifs aux États-Unis

23/03/2020 | AFP

Les coupes devraient suivre dans d’autres pays, GE étant en discussion avec les parties concernées.

À la une

Oubliez Trump: c'est Obama qui a relancé l'emploi manufacturier

C'est à partir de l’été 2010 que l'on commence à assister à la renaissance du secteur aux États-Unis.

L'action de Palantir grimpe de 34% à son premier jour en Bourse

Mis à jour à 16:40 | AFP

Sous le symbole PLTR, le titre a commencé à être échangé vers 13H40.

L'incertitude grimpe entourant la vente d'usines de Bombardier à Spirit

L’entente devait initialement être conclue au mois de mai de cette année.